Publicité

La CRIET plus près des victimes : Des audiences hors de Porto-Novo pour rendre la justice accessible

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur de la justice équitable au Bénin. Face à l'obstacle des distances et des ressources financières, la CRIET a décidé de quitter ses murs pour rendre la justice là où elle est nécessaire.

Image d'illustration

Image d'illustration

Désormais, la CRIET optera pour des "audiences foraines", des sessions judiciaires délocalisées en dehors de ses locaux officiels. Cette décision vise à résoudre le dilemme des nombreuses victimes qui, incapables d'assurer le coût de leur déplacement, sont privées de leur droit d'assister aux audiences cruciales.

 

Les affaires de viols, de mariages forcés et de harcèlement, souvent perpétrées loin de la capitale, seront désormais jugées sur place. L'assemblée générale des magistrats de la CRIET a pris cette initiative audacieuse pour garantir une justice accessible à tous.

 

LIRE AUSSI : Condamnation de Léhady Soglo : la Cour africaine déclare irrecevable sa requête contre l'État béninois

 

La nécessité de cette délocalisation devient évidente lorsque l'on considère que de nombreux justiciables résident à des centaines de kilomètres de Porto Novo, siège de la juridiction. L'absence de moyens financiers entrave leur capacité à se rendre aux audiences, créant un ralentissement significatif dans le processus judiciaire.

 

Selon les informations de RFI, au cours de la dernière année, plus de 500 dossiers ont été présentés devant la chambre des infractions. Les premières audiences hors siège débuteront le 27 novembre, et une audience foraine sera programmée chaque mois dans les tribunaux régionaux.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire