Publicité

Bénin : un policier du Nigeria déposé en prison par la CRIET pour trafic international de drogue

Au Bénin, un policier de nationalité nigériane est en prison pour trafic international de drogue après son arrestation à Sèmè-Kraké. Son procès a eu lieu le lundi 09 octobre 2023 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Des policiers nigérians lors du manifestation. Image d'illustration

Des policiers nigérians lors du manifestation. Image d'illustration

Un agent de police du Nigéria est en prison au Bénin pour affaire de trafic de drogue. Lundi 09 octobre 2023, un prévenu placé en détention provisoire depuis le vendredi 12 mai 2023 a comparu devant la CRIET. L'homme est en effet poursuivi le chef d'accusation de « complicité de trafic international de drogue à haut risque ». À ses côtés comparaissent un Béninois, conducteur de taxi-moto et deux personnes de nationalité nigériane. Ses co-prévenus ont eu plus de chance. Ils sont poursuivis sans mandat de dépôt, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

À la barre pour sa déposition, l'homme poursuivi avec mandat de dépôt se présente comme un agent de la police fédérale du Nigéria. Il a confié à la Cour qu'il appartenait à un service de lutte contre les crimes. Mais que faisait-il à Sèmè-Kraké en territoire béninois ?

 

Interrogé sur la raison de sa présence au Bénin, le policier a déclaré qu'il est venu au Bénin sur information et dans le cadre d'une enquête sur un réseau de trafic de drogue. Selon sa déposition, ce réseau devait recevoir le jour de son arrivée une importante quantité de drogue, mais contre toute attente l'arrivée de la cargaison a été annulée.

 

LIRE AUSSI : CRIET : un acteur politique poursuivi pour avoir suscité la candidature de Wadagni à la présidentielle 2026

 

Après sa déposition, le parquet spécial a exprimé des doutes sur les déclarations de l'homme qui se présente comme un policier nigérian. Est-il vraiment un policier ? Le ministère public a annoncé des enquêtes supplémentaires pour déterminer s'il est réellement un policier.

 

Le Béninois, conducteur de taxi-moto, a également déposé. Ce zémidjan a été l'homme qui a transporté ce policier nigérian une fois arrivée à Sèmè-Kraké. Il a confié n'avoir que transporté le policier et qu'il ne savait rien de plus.  La cause a été renvoyée au lundi 13 novembre 2023, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Dakodo Samson

Bravo à l'armée béninoise, malgré temps de sensibilisation sur ce produit ; les gens ne veulent pas abandonner ces vilains caractères, que la justice soit faite.

19-10-23 à 05:59

Juan Pablo Eyama

Merci pour l'information. Bonjour

19-10-23 à 05:41

Laisser un commentaire