Publicité

Bénin : les familles des 04 victimes absentes au procès de l’affaire CNHU de Cotonou

Au tribunal de Cotonou ce mardi 25 octobre 2022, les familles des personnes décédées après une coupure d’électricité au CNHU ne se sont pas présentées au procès.

Image d'illustration

Image d'illustration

Le procès de l'affaire CNHU de Cotonou s'ouvre en absence des familles des victimes. La première audience des personnes poursuivies dans ce dossier s’est ouverte ce mardi 25 octobre 2022 un peu après 10 heure 30 minutes au tribunal de Cotonou. À l’ouverture du procès, le juge a convoqué les différentes parties du dossier. Les quatre personnes du CNHU de Cotonou, poursuivies avec mandat de dépôt, se sont présentées devant le tribunal. Mais les familles des victimes étaient absentes.

 

LIRE AUSSI : Procès des décès au CNHU : un maintenancier reconnaît avoir oublié de remettre l'électricité (Direct)

 

Selon les appels faits par le juge à l’ouverture du procès, quatre différentes familles sont concernées par ce dossier. Parmi lesquelles la famille Adeniyi. Cette famille a en effet perdu une fille dans le drame survenu dans la journée du vendredi 07 octobre 2022 au CNHU-HKM de Cotonou. Il s’agit d'Arielle Linda Adeniyi, professeure de langue française, décédée au service de réanimation de l’hôpital. Aucune des familles n’a marqué sa présence à cette première audience.

 

Les accusés plaident non-coupables

 

Quatre personnes sont poursuivies dans ce dossier pour ‘’homicide involontaire’’ par le parquet du tribunal de Cotonou. Les quatre personnes concernées sont le chef de la division électricité, l'un de ses collaborateurs et deux électriciens chargés de la maintenance du générateur d'oxygène du service de réanimation au CNHU de Cotonou. À la barre, elles ont plaidé non-coupables des faits mis à leur charge par le parquet.

 

Le procès qui s'est ouvert ce mardi 25 octobre 2022 doit permettre à la justice béninoise de situer les responsabilités après la mort de quatre patients pour coupure d’électricité au CNHU-HKM de Cotonou. L'affaire fait grand bruit au sein de l'opinion publique. 
 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire