Publicité

Bénin : il se fait passer sur internet pour le ministre français de la Justice et risque 7 ans de prison

Cinq jeunes présumés cybercriminels ont comparu ce lundi 03 juillet 2023 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Parmi ces prévenus, un jeune risque 07 ans de prison pour s'être fait passer sur internet pour Eric Dupond-Morett, l'actuel ministre français de la Justice.

Le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti victime d'usurpation d'identité au Bénin

Le ministre français de la Justice, Éric Dupond-Moretti victime d'usurpation d'identité au Bénin

Vers une lourde peine de prison pour de présumés cybercriminels. Ce lundi 03 juillet 2023, cinq jeunes placés en détention le vendredi 28 avril 2023 par le parquet spécial de la CRIET se sont présentés devant les juges pour une nouvelle audience dans leur dossier. Ils sont tous poursuivis pour le chef d'accusation “d'escroquerie via internet”, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

À l'ouverture des débats, ils ont tous rejeté les faits de cybercriminalité mis à leur charge par le parquet spécial. Mais, le juge Guillaume Lally chargé du dossier a confondu trois des cinq prévenus en procédant à la lecture des données extraites de leur téléphone. Pour l'un des prévenus, le juge lui a des messages et les adresses électroniques qu'il utilise pour se faire passer pour Eric Dupond-Moretti, l'actuel ministre français de la Justice. 

 

LIRE AUSSI : Cybercriminalité au Bénin : 623 personnes déjà arrêtées et 34 véhicules saisis par l'OCRC en 2023

 

Ce même prévenu se faisait également passer pour un certain Me Pognon, un avocat béninois, selon le juge. À la lecture de son procès-verbal, ce prévenu présumé gayman n'a pu se justifier devant la Cour, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Le parquet requiert 07 ans de prison contre 03 prévenus

 

Le parquet spécial de la CRIET représenté par le premier substitut du procureur a fait ses réquisitions. Il a demandé à la Cour de relaxer au bénéfice du doute deux jeunes poursuivis dans le dossier. Quant aux trois autres prévenus dont le faux ministre français de la Justice, le ministère a demandé à la Cour de les retenir dans les liens de la prévention “d'escroquerie via internet”.

 

 Il a donc requis à leur encontre 07 ans de prison dont 5 ans fermes et 02 années assorties de sursis. Le ministère public a par ailleurs requis une amende d'un million FCFA chacun, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Avocat de la défense, Me Hugo Koukolou a plaidé la relaxe pure au simple pour tous les prévenus. À la suite, le président de céans, le juge Guillaume Lally a renvoyé le verdict du dossier au lundi 14 août 2023.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

GOUNGBE Alassane

C'est déplorable et triste

04-07-23 à 08:11

Laisser un commentaire