Publicité

Etats-Unis : Donald Trump inculpé par la justice pour une affaire de paiement d'argent à une star de film X

Un grand jury de New York a inculpé jeudi 30 mars 2023 l'ancien président Donald Trump. C'est pour son rôle présumé dans une affaire de versement d'argent à une actrice de film X pendant la campagne présidentielle de 2016, rapporte plusieurs médias américains.

L'ex-président américain Donald Trump

L'ex-président américain Donald Trump

Une première dans l'histoire des États-Unis. Donald Trump est désormais le premier ex-président américain inculpé par la justice. L'acte de mise en accusation de Trump a été voté jeudi par le grand jury de New York et déposé sous scellés, rapporte le New York Times.

 

L'affaire contre Trump, intentée par le bureau du procureur du district de Manhattan, est centrée sur un paiement de 130 000 $ à une actrice de films pour adultes, Stormy Daniels. Cette dernière a affirmé avoir eu une liaison avec Donald Trump. L'ex-président a toujours nié l'affaire. Il est le premier ancien président à être inculpé au pénal. 

 

Les avocats de Trump ont continué de clamer jeudi l'innocence de l'ancien président. « Le président Trump a été inculpé. Il n'a commis aucun crime", ont déclaré les avocats Joe Tacopina et Susan Necheles dans un communiqué. "Nous combattrons vigoureusement cette poursuite politique devant les tribunaux."

 

LIRE AUSSI : Wagner en Afrique : "Nous ne pouvons pas être un allié de la France contre la Russie", Patrice Talon

 

Donald Trump a publié une déclaration peu de temps après l'annonce de l'acte d'accusation, qualifiant cela de “chasse aux sorcières”. Il a allégué que cette décision était une tentative des démocrates d'interférer dans les élections de 2024. "Il s'agit de persécution politique et d'ingérence électorale au plus haut niveau de l'histoire", a écrit Trump dans sa déclaration. 

 

Les démocrates ont menti, triché et volé dans leur obsession d'essayer d'"obtenir Trump", mais maintenant, ils ont fait l'impensable - inculper une personne totalement innocente dans un acte d'ingérence électorale flagrante.

 

Trump s'en est également pris au procureur de district Alvin Bragg, affirmant qu'il "fait le sale boulot de Joe Biden".

 

Le bureau du procureur de district a demandé que Trump se rende vendredi 31 mars 2023, mais les avocats de Trump ont répondu que le délai était trop serré, affirmant que les services secrets américains avaient besoin de plus de temps pour se préparer, selon un responsable de l'application des lois. 

 

 "Ce soir, nous avons contacté l'avocat de M. Trump pour coordonner sa remise au bureau du procureur de Manhattan pour mise en accusation sur un acte d'accusation de la Cour suprême, qui reste sous scellés", a déclaré un porte-parole du bureau du procureur de district. "Des conseils seront fournis lorsque la date de mise en accusation sera sélectionnée."

 

LIRE AUSSI : Bénin : le jour où l’opposant Joël Aïvo a été condamné à 10 ans de prison par la CRIET

 

L'ex-président Donald Trump a déjà tenté d'utiliser les charges pour rallier sa base, appelant ses partisans à protester et à "reprendre notre nation". Mais il n'y a pas de précédent pour un candidat à la présidentielle faisant campagne lors de son propre procès pénal. Et bien que l'affaire puisse s'étendre au-delà de novembre 2024, une condamnation avant cette date déclencherait une foule de problèmes constitutionnels.

 

L'acte d'accusation de Trump fait suite à la condamnation sans rapport en décembre 2022 de son entreprise familiale, la Trump Organization, pour fraude fiscale dans une affaire également poursuivie par le procureur Alvin Bragg.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire