Publicité

Séisme au Maroc : polémique autour d'un prétendu refus de l'aide de la France par le Maroc

Au Maroc, la liste de quatre pays dont le royaume chérifien accepte l'aide dans le cadre du séisme survenu le vendredi 08 septembre 2023 a été publiée. Dans cette liste de pays, le nom de la France n'y figure pas et bienvenue la polémique.

Séisme au Maroc. Image d'illustration

Séisme au Maroc. Image d'illustration

Le Royaume du Maroc a-t-il refusé l'aide de la France ? Dans un contexte de rejet de la France sur le continent africain, la publication par le Maroc de la liste des pays dont il acceptait l'aide après le séisme divise sur les réseaux sociaux en Afrique et en France. Plusieurs internautes français se sont indignés que la France n’ait pas été choisie parmi les quatre pays qui veulent envoyer de l’aide au royaume. 

 

Le Maroc entretient en effet des relations diplomatiques compliquées avec la France. Si le royaume chérifien a accepté l'aide immédiat de quatre pays, l’Espagne, le Royaume-Uni, le Qatar et les Emirats arabes unis, s'interroger sur les raisons de l'absence de la France parait réaliste. D'ailleurs, la ministre française des Affaires étrangères s'est exprimé sur cette polémique et a tenté de rassurer l'opinion publique en France.

 

Aucun refus


Interrogée sur la question sur BFMTV, la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré lundi 11 septembre 2023 que :  « Le Maroc n’a refusé aucune aide, aucune proposition ».  Pour la ministre, le Maroc « est seul en mesure de déterminer quels sont ses besoins et le rythme auquel il souhaite que des réponses soient apportées ». Catherine Colonna qui a annoncé une aide de 5 millions d'euros pour soutenir les ONG françaises ou autres déjà sur place dénonce la « mauvaise polémique » naissante après le choix du Maroc d'accepter l'aide offerte par quatre États.

 

LIRE AUSSI : Burkina : des militaires arrêtés pour tentative de déstabilisation de la transition d'Ibrahim Traoré

 

Ainsi, la ministre souligne que le royaume du Maroc meurtri pas le séisme n’a simplement pas encore répondu à la proposition d’aide de la France comme pour plusieurs autres pays comme les États-Unis ou Israël. De son côté, le ministre marocain de l'Intérieur a indiqué que son pays a « procédé à une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain et en tenant compte du fait qu’une absence de coordination pourrait être contre-productive ».


Une relation si compliquée entre Rabat et Paris 

 

Les relations entre Rabat et Paris ne sont pas au beau fixe.  Plusieurs raisons justifient ces tensions. Il s'agit notamment de la décision prise par la France en septembre 2021 de durcir drastiquement les conditions d’obtention des visas à l’égard du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie. L'affaire Pegasus est en aussi pour quelque chose dans la brouille entre la France et le Maroc.

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Malanville : 03 morts et un militaire blessé lors d'une attaque terroriste contre un poste douanier

Une attaque a été menée dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 avril 2024 par des individus armés non...

Image d'illustration

Bénin : un commissaire de police limogé à Cotonou et des policiers arrêtés

Au Bénin, la Direction générale de la police républicaine a procédé ce lundi 15 avril 2015 au limogeage...

Des agents de la police du Nigeria. Image d'illustration

Nigéria : la police sauve une victime d'un enlèvement à Enugu et arrête des suspects

Au Nigéria, le commandement de la police de l'État d'Enugu a annoncé ce dimanche 14 avril 2024 que ses...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire