Publicité

Burkina : 18 terroristes et une dizaine de soldats tués à Djibo

Une vingtaine de terroristes et une dizaine de soldats ont été tués ce lundi 24 octobre 2022 dans une nouvelle attaque terroriste à Djibo, selon un bilan provisoire de l’armée burkinabè.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une nouvelle attaque terroriste meurtrière au Burkina Faso. Selon un communiqué publié dans la soirée du lundi 24 octobre 2022, l’état-major de l’armée burkinabè a fait le bilan de l’attaque terroriste subie dans la matinée par le 14e Régiment Interarmes de Djibo.

 

“Le bilan provisoire établi fait état de 10 militaires tombés au cours des combats et une cinquantaine de blessés qui ont été pris en charge. Côté ennemi, au moins 18 corps de terroristes ont été dénombrés au cours des opérations de ratissage qui sont toujours en cours”, a écrit l’armée.

 

L’état-major de l’armée burkinabè affirme que les éléments du régiment ont vaillamment riposté aux tirs directs et indirects de terroristes venus en nombre important. “Des renforts aériens ont été déployés dans la zone pour assurer les opérations de secours et de riposte’’, a-t-il précisé. “Le Chef d’Etat-Major Général des Armées salue la mémoire des soldats tombés et souhaite un prompt rétablissement aux blessés”, a-t-il exprimé.

 

LIRE AUSSI : Burkina : 15 000 volontaires bientôt recrutés pour lutter contre le terrorisme

 

La ville de Djibo est située au nord du Burkina. Cette attaque survient après celle du mois de septembre 2022. Un convoi de ravitaillement en vivres de la ville de Djibo, escorté par l’armée, avait été attaqué, lundi 26 septembre 2022, aux environs du Gaskindé, dans la région du Sahel. Une trentaine de militaires avaient été tués au cours de l’attaque.

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Noé HOUEHOU

Mr Jules DAHOUNDO moi personnellement je suis volontier à combattre pour mon pays le Bénin

24-10-22 à 07:34

Jules Dahoundo

Les Béninois ont trop peur, nous sommes comme ça

24-10-22 à 06:21

Jules

Vraiment je suis satisfait

24-10-22 à 06:16

Noé HOUEHOU

Et si le Bénin faisait comme le Burkina en recrutant aussi des volontaires prêts à lutter pour la patrie ? C’était juste une question de suggestion. Merci

24-10-22 à 05:52

Laisser un commentaire