Publicité

Niger : la junte renforce son blocus frontalier avec le Bénin pour éviter toute intervention militaire

La junte militaire au pouvoir au Niger renforce son dispositif sécuritaire à sa frontière avec le Bénin en vue de parer à toute intervention militaire de la CEDEAO. Des travaux de construction d'une muraille de séparation sur le pont partagé entre les deux pays sont signalés depuis le jeudi 31 août 2023.

Des camions bloqués à la frontière entre le Bénin et le Niger.

Des camions bloqués à la frontière entre le Bénin et le Niger.

Le ciel semble loin de s'éclaircir dans les relations entre les militaires au pouvoir à Niamey et les autorités de Cotonou. Selon des informations rapportées par nos confrères de Sota Fm, depuis le jeudi 31 août 2023, des manœuvres ont été observés du côté nigérien sur le pont frontalier de la route inter-État Cotonou-Niamey. Des engins ont été aperçus sur place pour des travaux de renforcement du dispositif de fermeture des frontières entre le Bénin et le Niger. Ces travaux observés ont pour objectif de renforcer le blocus frontalier entre le Bénin et le Niger, indique le même média.

 

Avant le renforcement de ce blocus, un conteneur servait de moyen pour barrer la route malgré l’impressionnant déploiement militaire du côté nigérien. « Mais depuis ce vendredi 1ᵉʳ septembre 2023, les conteneurs se sont multipliés sur le pont du fleuve Niger. D’autres ont été aperçus sur l’infrastructure. En plus des conteneurs, ce sont des sacs remplis de sable qui sont entreposés à une certaine hauteur sur la chaussée. Certaines indiscrétions confient que, c’est l’une des dispositions sécuritaires du Niger au niveau de la principale porte d’entrée qui fait corps avec le Bénin », précise le même média.

 

LIRE AUSSI : Niger : l'armée confirme le coup d'État contre le président Mohamed Bazoum

 

Ce nouveau renforcement du blocus à la frontière entre le Bénin et le Niger survient dans un contexte où la CEDEAO envisage une possible intervention militaire contre les militaires au pouvoir à Niamey. À la suite du sommet extraordinaire d'Abuja le 30 juillet 2023, le Bénin a pris la décision de fermer sa frontière avec le Niger en réponse aux sanctions décidées par la CEDEAO. Cette fermeture a entraîné un blocage de centaines de camions chargés de marchandises des deux côtés de la frontière.

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Alain l'enfant de Jésus

Que dieou veille sur nous Ok c'est compris

05-09-23 à 01:58

Alain l'enfant de Jésus

Que dieu veille sur nous

05-09-23 à 01:54

Sosthècle.

**AVIS DE RECHERCHE** DJIMEZO Florel âgé de 12ans , qui sert en tant que Samuel sur la Paroisse Saint Michel de Godomey Togoudo, a quitté sa maison à Gbegnigan le lundi 04 septembre vers 20h et n'a pas été vu depuis. Il est habillé en Tee short bleu et culotte. La famille de DJIMEZO Florel est profondément préoccupée par sa disparition et le recherche activement. Si vous avez vu DJIMEZO Florel ou avez des informations sur son emplacement, nous vous prions instamment de nous aider en contactant au sa famille dès que possible au 97295251 Nous vous demandons de diffuser cette information le plus largement possible pour augmenter les chances de retrouver DJIMEZO Florel en toute sécurité. Merci

05-09-23 à 01:51

Laisser un commentaire