Publicité

Coup d’État au Niger : pluie de sanctions de la Cedeao contre les militaires, un ultimatum d'une semaine pour réinstaller Bazoum

À Abuja, le sommet extraordinaire de la Cedeao sur le coup d'Etat au Niger s’est achevé ce dimanche 30 juillet 2023 sur un discours de fermeté. L’organisation régionale donne une semaine à la junte militaire pour rendre le pouvoir à Mohamed Bazoum. Une pluie de sanctions est tombée sur les militaires au pouvoir à Niamey.

Bola Tinubu, président en exercice de la CEDEAO

Bola Tinubu, président en exercice de la CEDEAO

Le sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cedeao sur la situation au Niger, qui s’est tenu à Abuja ce dimanche 30 juillet, s’est terminé sur un discours de fermeté. L’organisation régionale donne une semaine à la junte qui a mené le coup d’État contre Mohamed Bazoum pour restaurer l’ordre constitutionnel. La Cedeao indique que « toutes les options sont envisagées », y compris une intervention militaire, si le président du Niger n’est pas réinvesti dans ses fonctions passé ce délai.


L’organisation régionale a par ailleurs annoncé la mise en place de sanctions financières. La Cedeao a ordonné la suspension « immédiate » de « toutes les transactions commerciales et financières » entre ses États membres et le Niger, ainsi que le « gel des avoirs pour les responsables militaires impliqués dans la tentative de coup. ».

 

Mahamat Idriss Déby Itno en médiateur à Niamey

 

La Cedeao a en outre désigné le Tchadien Mahamat Idriss Déby Itno, dont le pays ne fait pas partie de l’organisation, mais qui était invité à Abuja, comme émissaire auprès de la nouvelle junte nigérienne dirigée par le général Abdourahamane Tchiani, le nouvel homme fort du pays, qui s’est autoproclamé chef de l’État vendredi 28 juillet.

 

LIRE AUSSI : Niger : l'armée confirme le coup d'État contre le président Mohamed Bazoum

 

Ce dimanche 30 juillet, alors que les dirigeants ouest-africains se réunissaient à Abuja, une manifestation de soutien aux putschistes était organisée dans la capitale nigérienne. Des milliers de manifestants ont convergé vers l’ambassade de France en scandant des slogans anti-français et pro-russes, avant d’être dispersés par des tirs de gaz lacrymogène des forces de l’ordre.

 

Liste de 10 sanctions de la CEDEAO contre le Niger 

 

1. La fermeture des frontières aériennes et terrestres entre le Niger et les pays de l’UEMOA,


2. L'interdiction de survol de l'espace à tout aéronef en provenance ou à destination du Niger,


3. La suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les pays de l'UEMOA et le Niger y compris celles portant sur les produits pétroliers, l'électricité, les biens et services.


4. La suspension de toutes les transactions financières entre les pays de l’UEMOA et le Niger,


5. Le gel des avoirs financiers et monétaires de l'Etat du Niger à la BCEAO et dans les banques commerciales des pays de l'UEMOA,


6.    Le gel des avoirs financiers et monétaires des entreprises publiques et parapubliques du Niger à la BCEAO et dans les banques commerciales des pays de l'UEMOA,


7. La suspension des opérations financières entre les banques du Niger et les banques et les banques installées dans les autres pays de l'UEMOA,


8. La suspension de toute assistance et transaction financière en faveur du Niger par les institutions de financement de l'UEMOA particulièrement la BOAD,


9.    L'interdiction de voyage pour les auteurs de cette tentative de coup d'État, le gel de leurs avoirs financiers et la confiscation de leur patrimoine,


10.    L'interdiction de voyager, le gel des avoirs ainsi que la confiscation des biens s'applique à toutes les personnes civiles ou militaires qui participeraient à des institutions organes de gouvernement que tenteraient de constituer les militaires dans ce coup de force, elles s'appliqueraient également aux familles des personnes concernées qui seraient en outre interdites de séjour dans les pays de l'espace UEMOA. Par ailleurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'UEMOA réaffirment que le seul et unique Chef d'Etat du Niger est le Président Mohamed Bazoum, en conséquence seuls les actes officiels émanant de lui et de ses représentants sont reconnus par l’UEMOA.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

Jean Jacques

La CEDEAO vient de pousser le Niger vers un accord militaire avec la Russie.

31-07-23 à 07:57

Laisser un commentaire