Publicité

Bénin : 02 terroristes tués et d'autres blessés par l'armée dans des échanges de tirs entre Porga et Kourou-Koualou

Des militaires béninois ont échangé des tirs avec des terroristes alors qu'ils allaient au secours d'une femme blessée dans son champ à la suite de l'explosion d'un engin IED. L'incident a eu lieu ce mercredi 02 août 2023 dans une zone située entre Porga et Kourou-Koualou dans la commune de Matéri, près de la frontière entre le Burkina Faso et le Togo. Selon un bilan provisoire, les forces de défense et de sécurité du Bénin ont réussi à tuer deux (02) terroristes et blessés d'autres dans les échanges de tirs, a appris Libre Express de sources sécuritaires.

Des militaires béninois de l'opération mirador en patrouille contre le terrorisme. © Journal La Nation

Des militaires béninois de l'opération mirador en patrouille contre le terrorisme. © Journal La Nation

Selon des informations obtenues de sources sécuritaires, une femme âgée d'une quarantaine qui travaillait dans son champ dans une zone située entre Porga et Kourou-Koualou a fait déclencher par inadvertance un engin explosif posé par des terroristes. La dame qui était accroupie au moment de l'incident a eu la mâchoire inférieure explosée, selon les photos du drame consultées par Libre Express. La femme blessée ce mercredi 02 août 2023 a été évacuée dans un hôpital de Tanguiéta.

 

Selon des informations de Libre Express, une patrouille de militaires béninois envoyés sur les lieux de l'incident a surpris un groupe d'une vingtaine de djihadistes qui repliaient vers la zone de Kourou-Koualou. Les militaires ont alors déclenché des tirs et ont pris en chasse la colonne de jihadistes. Des échanges de tirs entre militaires et jihadistes ont duré plusieurs minutes. Des renforts militaires et policiers ont été déployés à la chasse des terroristes.

 

Un bilan provisoire dressé par des sources sécuritaires fait état de deux terroristes tués et plusieurs autres blessés. D'autres membres appartenant à cette bande de terroristes ont pris la clé des champs. Aucun militaire ni policier n'a été blessé au cours des échanges de tirs. Une opération de ratissage appuyée par un hélicoptère de l'armée béninoise est en cours. 

 

Des sources sécuritaires confient à Libre Express que les militaires et les policiers déployés dans la zone située à la frontière du Burkina et du Togo sont en alerte maximale.  La zone de Kourou Kouarou est réputée être un sanctuaire de groupes armés terroristes.

 

Mercredi 19 juillet, des Individus armés non identifiés (IANI) se faisant passer pour des bouviers ont tué deux personnes et ont blessé deux autres dans l'arrondissement de Tantéga, située dans la commune de Matéri.

 

Située à la frontière du Burkina Faso et du Togo, Matéri est une commune du nord du Bénin qui a malheureusement été touchée par le fléau du terrorisme. En effet, en juin 2022, cette localité a été le théâtre d'une attaque terroriste. Des individus armés ont ciblé le commissariat de police de Dassari, causant la mort de quatre personnes.

 

Depuis lors, des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place, avec le déploiement de l'armée et de la police dans cette commune.  Malgré les efforts sécuritaires des autorités béninoises, la récurrence des attaques dans la région suscite de vives inquiétudes quant à la sécurité des habitants et des activités quotidiennes telles que la pêche sur le fleuve Pendjari.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Le Général Fructueux Gbaguidi et le chargé du retrait des militaires américains du Niger, le Major Général Kenneth Ekman

Bénin : le général Gbaguidi s'entretient avec le responsable du retrait des troupes américaines au Niger

Le Général de Division Fructueux Gbaguidi, Chef d'État-Major général des Forces armées béninoises (FAB),...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire