Publicité

Bénin : de présumés terroristes se font passer pour des bouviers et font 02 morts et 02 blessés à Matéri

Des Individus armés non identifiés (IANI) se faisant passer pour des bouviers ont tué deux personnes et ont blessé deux autres dans l'arrondissement de Tantéga, située dans la commune de Matéri. L'incident malheureux a eu lieu le mercredi 19 juillet 2023 dans cette commune située aux confins du Burkina Faso, a appris Libre Express de sources locales et sécuritaires.

Des bouviers conduisants des troupeaux de boeufs au Sahel. Image d'illustration

Des bouviers conduisants des troupeaux de boeufs au Sahel. Image d'illustration

La commune de Matéri a été à nouveau endeuillée par une attaque de présumés terroristes sur des civils. Selon des informations obtenues de sources locales, dans la matinée du mercredi 19 juillet 2023, de présumés terroristes se faisant passer pour des bouviers ont tué un cultivateur dans son champ et un homme qui revenait du marché de Koulou-Koualou qui s'anime tous les mercredis.

 

Cette attaque contre des civils a eu lieu dans l'arrondissement de Tantéga, dans la commune de Matéri, dans le village de Daloga, précisément dans le hameau de Bouliérou. “Quand les victimes ont vu les bœufs, ils pensaient que c'étaient les bouviers comme d'habitude or des terroristes étaient camouflés dans les bœufs. Ces faux bouviers ont tiré sur eux. Ils ont fait deux victimes et des blessés”, a confié à Libre Express une source locale qui a requis l'anonymat.

 

L’information annoncée à Libre Express par des sources locales a été confirmée par des sources sécuritaires. “Nous savons qu'ils ont tué deux hommes vers Daloga (entre embranchement Porga et Tantéga). Ils ont ensuite fui vers Koulou-Koualou", a indiqué une source sécuritaire qui a requis l'anonymat. Une autre source sécuritaire a signalé que 02 blessés et 02 morts ont été enregistrés dans l'incident. "L'armée a été redéployée dans la zone", précise la même source.

 

LIRE AUSSI : Terrorisme au Bénin : 04 pêcheurs tués près du fleuve Pendjari par des individus armés à Matéri


Située à la frontière du Burkina Faso et du Togo, Matéri est une commune du nord du Bénin qui a malheureusement été touchée par le fléau du terrorisme. En effet, en juin 2022, cette localité a été le théâtre d'une attaque terroriste. Des individus armés ont ciblé le commissariat de police de Dassari, causant la mort de quatre personnes.

 

Depuis lors, des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place, avec le déploiement de l'armée et de la police dans cette commune.  Malgré les efforts sécuritaires des autorités béninoises, la récurrence des attaques dans la région suscite de vives inquiétudes quant à la sécurité des habitants et des activités quotidiennes telles que la pêche sur le fleuve Pendjari.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Le Général Fructueux Gbaguidi et le chargé du retrait des militaires américains du Niger, le Major Général Kenneth Ekman

Bénin : le général Gbaguidi s'entretient avec le responsable du retrait des troupes américaines au Niger

Le Général de Division Fructueux Gbaguidi, Chef d'État-Major général des Forces armées béninoises (FAB),...

Publicité

Commentaires

DAKOU ZOUMAROU ADAMOU

Prenez les ordeur pour éviter ce fléau sinon les militaires seul ne suffit pas .

24-07-23 à 08:50

Laisser un commentaire