Publicité

Bénin : un faux avocat et faux proche d'un procureur de la CRIET risque 07 ans de prison

En prison pour s'être fait passer pour un avocat et un proche d'un substitut du procureur spécial de la CRIET, un jeune homme risque 07 ans de prison ferme. C'est la réquisition du parquet spécial de la CRIET à l'encontre de l'accusé ce mardi 20 juin 2023.

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou.

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou.

Journée de procès pour un faux avocat et faux proche d'un substitut du procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ce mardi 20 juin 2023, la deuxième audience dans le dossier du nommé L.S.B. s'est ouverte après un premier renvoi du dossier fin avril 2023. L'accusé en détention provisoire depuis le vendredi 24 mars 2023 est poursuivi par le parquet spécial pour des faits de tentative de corruption d'agent public et d'escroquerie, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Selon l'accusation, l'accusé s'est fait passer pour un avocat et un proche d'un substitut du procureur spécial de la CRIET. Sa victime, une dame, qui avait besoin des services d'un avocat pour son neveu en garde à vue pour cybercriminalité, a sollicité les services du faux avocat. Dans ce cadre, sa victime lui aurait remis 503 000 FCFA afin d'obtenir la libération de son neveu, mais elle n'obtiendra pas gain de cause, rapporte l'envoyé spécial Libre Express.

 

Selon le parquet spécial de la CRIET, l'accusé a déclaré à sa victime qu'il est un avocat et proche du substitut du procureur spécial de la CRIET ayant géré le dossier du neveu. Lors d'une première audience dans ce procès, l'accusé a remboursé le montant à sa victime. La plaignante s'est donc désintéressée dans le cadre du dossier. L'accusé avait reconnu en partie les faits, mais a déclaré à la Cour avoir lui-même été utilisé par une autre personne qui serait en fuite.

 

07 ans de prison ferme requise

 

À l'audience de ce mardi 20 juin 2023, le parquet spécial de la CRIET a demandé à la Cour de requalifier les faits de « tentative de corruption d'agent public et escroquerie » reprochés à l'accusé en « trafic passif d'influence ». Il a alors requis 07 ans de prison ferme et deux millions FCFA d'amendes contre l'accusé, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

À la suite de la réquisition du parquet spécial de la CRIET, l'avocat de la défense a plaidé la clémence de la Cour. Il a souligné que son client est un gros naïf dans le dossier et qu'il a été utilisé par le principal auteur des faits qui est aujourd'hui en fuite. Après la plaidoirie de l'avocat de la défense, le verdict du dossier a été renvoyé au mardi 18 juillet 2023.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

René djigbodjafe

Je valide

20-06-23 à 01:58

Laisser un commentaire