Publicité

Affaire bradage de réserve administrative à Abomey : le ministre délégué à la défense auditionné par la police

Le ministre délégué à la défense, Alain Fortunet Nouatin a été auditionné par les enquêteurs de la police dans le cadre de l'affaire de bradage de réserve administrative à Abomey. L'ex-maire Blaise Ahanhanzo-Glèlè et d'ex-responsables de la mairie d'Abomey retournent devant la CRIET ce lundi 12 juin 2023.

Le ministre béninois délégué à la défense, Alain Fortunet Nouatin

Le ministre béninois délégué à la défense, Alain Fortunet Nouatin

Un ministre auditionné dans le cadre de l'affaire de bradage de réserve administrative à Abomey. Selon des informations rapportées par Bip Radio, le ministre délégué à la Défense, Alain Fortunet Nouatin a été auditionné par les enquêteurs de la brigade criminelle dans le cadre de ce dossier. Des officiers de police judiciaire sont allés l’écouter dans son bureau, apprend le même média.

 

 L'actuel ministre délégué à la défense avait été maire de la ville d'Abomey avant sa nomination dans le gouvernement du président Patrice Talon.

 

Dans ce dossier, l'ex-maire d'Abomey Blaise Ahanhanzo-Glèlè  et plusieurs ex-responsables de cette mairie seront à nouveau auditionnés ce lundi 12 juin 2023 par le procureur spécial de la CRIET Mario Mètonou. Lors d'une première audition le jeudi 1er juin 2023, le procureur spécial de la CRIET avait renvoyé le dossier vers la Brigade criminelle pour un complément d'enquête. Les enquêteurs de la Brigade criminelle ont donc auditionné plusieurs personnes dans ce dossier.

 

Une affaire de bradage de réserve de 75 parcelles

 

Selon Bip radio, le dossier dans lequel la justice béninoise cherche à situer les responsabilités est lié à une affaire de réserve de terrain appartenant à la ville d’Abomey située à Djimè sud. La ville devait procéder à un lotissement et le céder à un prix onéreux à des privés pour y réaliser des projets pour valoriser la ville.

 

Mais, un arrêté a été pris en violation des règles en la matière. Ainsi, 75 parcelles appartenant à ce domaine auraient été cédées à des acquéreurs sans respecter le schéma initial prévu par le projet. Le même arrêté aurait été manipulé majorant le nombre initial de 75 parcelles, apprend la même source.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire