gaie-pub

CRIET : un faux douanier en prison pour escroquerie de 05 millions FCFA à une femme

Un homme qui s'est présenté comme un douanier a réussi à escroquer cinq (05) millions FCFA à une femme. Le procès de ce faux douanier qui s'est ouvert le jeudi 1er juin 2023 à la CRIET a été renvoyé au jeudi 06 juillet 2023.

Image d'illustration

Image d'illustration

Il se fait passer pour un douanier et réussit à escroquer des millions à sa victime. En prison depuis le mardi 05 mars 2019, un accusé âgé de plus de 40 ans a comparu le jeudi 1er juin 2023 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Cet homme est poursuivi par le parquet spécial de la CRIET pour des faits d'escroquerie.

 

Selon le résumé des faits, il est reproché à l'accusé d'avoir escroqué une femme à hauteur de cinq millions FCFA. Pour réussir son coup, l'accusé s'est fait passer pour un douanier qui voulait vendre les produits saisis par la douane dans le cadre de ses différentes opérations, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Convoqué à la barre, l'accusé a reconnu les faits. Il a déclaré aux juges qu'il s'agissait “ d'une petite affaire ” qu'il a réalisé avec sa victime. Ces déclarations à la barre ont fait pouffer de rire la Cour ainsi que tous ceux qui assistaient l'audience. L'accusé dans sa déposition a confié à la Cour qu'il avait déjà été arrêté à plusieurs reprises notamment pour avoir fait le faux médecin en 2015 et un faux prêt en 2018. Le prévenu a également déclaré que s'il avait bien reçu les soins, il se serait déjà évadé de la prison.

 

Selon l'avocat de l'accusé, son client ne se porte pas bien sur le plan mental et psychologique. “C'est un habitué du centre psychiatrique de Jacquot”, a-t-il souligné. L'homme de droit a précisé que les trois derniers rapports d'analyse psychologique de l'accusé indique qu'il a subi des soins à Jacquot, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Le président de céans, le juge Guillaume Lally a renvoyé l'audience au jeudi 06 juillet 2023 pour convoquer le frère et la femme de l'accusé.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Entrée du commissariat central d'Abomey-Calavi

CRIET : un commissaire adjoint de police et un militaire s'expliquent à nouveau dans un dossier d'extorsion de 17 millions F à un présumé gayman

Une nouvelle audience s'est ouverte ce jeudi 30 novembre 2023 dans le procès de l'ex-commissaire adjoint...

Une voiture de police. Image d'illustration

Fausse école de commerce en France : 02 Béninois et 01 Français mis en examen pour escroquerie de dizaines d'étudiants béninois

En France, des dizaines d'étudiants béninois ont été escroqués par une école de commerce qui proposait...

Le magistrat Justin Gbènamèto

Bénin : Justin Gbènamèto quitte la présidence de la Cour d'appel de Cotonou

Le président de la Cour d'appel de Cotonou, Justin Gbènamèto quitte la présidence de la Cour d'appel...

pub

Commentaires

Joël sognon

Ce monsieur qui vient l'escroquerie à une femmes serons du pays

11-06-23 à 09:37

Joël sognon

Ce monsieur qui vient l'escroquerie à une femmes serons du pays

11-06-23 à 09:35

Laisser un commentaire