Publicité

CRIET : un Hollandais risque 15 ans de prison ferme pour trafic international de cocaïne à haut risque

Au Bénin, le ressortissant Hollandais Sol Jeffrey risque quinze (15) ans de prison ferme pour trafic international de cocaïne après son arrestation mi-février 2023 à l'aéroport de Cotonou. Le Procureur spécial qui s'occupe de son dossier à la CRIET a fait cette réquisition ce mardi 18 avril 2023. Son avocate béninoise plaide son extradition vers les Pays-Bas s'il venait à être condamné.

Entrée aéroport de Cotonou

Entrée aéroport de Cotonou

Un ressortissant européen dans les geôles béninoises pour trafic international de drogue. C'est l'histoire de Sol Jeffrey, un ressortissant des Pays-Bas placé en détention préventive depuis le mercredi 15 février 2023 par le parquet spécial près la CRIET. Son placement en détention préventive fait suite à son arrestation par les services de police de l'aéroport international Bernardin Gantin de Cotonou. Le Hollandais a été en effet arrêté en possession d'un sac à main contenant de la cocaïne soyeusement dissimulée dans des paquets de chocolats, selon la version du parquet spécial de la CRIET.

 

LIRE AUSSI : Crimes rituels au Bénin : la CRIET se déclare incompétente dans l'affaire d'un chef de cultes vodoun de Hêvié

 

Ce mardi 18 avril 2023, le procès de ce Hollandais s'est ouvert après des renvois de son audience. Devant les juges de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), Sol Jeffrey affirme ne pas comprendre la langue française, mais l'anglais. La Cour fait alors appel à une autre ressortissante hollandaise qui comprend le français. C'est cette dernière qui va jouer le rôle d'interprète entre la Cour et le prévenu, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express à la CRIET.

 

Venu au Bénin pour signer des documents d'héritage

 

Dans sa déposition, le Hollandais affirme s'être rendu au Bénin pour signer des documents d'héritage. Son arrivée au Bénin est intervenue après sa rencontre avec une dame présentée comme une fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni. Sol Jeffrey confie avoir rencontré cette dame sur internet et qu'il est venu pour signer des documents qui doit lui permettre de bénéficier d'un héritage. Selon le prévenu, les documents qui lui permettent d'entrer en possession de cet héritage ont été signés.

 

LIRE AUSSI : Affaire Cameo Shell : liberté provisoire rejetée pour une Directrice de Longrich, MTN et MOOV se défendent à la CRIET

 

Mais confronté par l'un des substituts du procureur spécial de la CRIET, Sol Jeffrey n'a pu fournir les documents prouvant ses dires. Le parquet spécial de la CRIET l'a également interrogé sur les voyages déjà effectués au profit de la dame présentée comme une fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni. Le ressortissant hollandais a déclaré qu'il avait déjà effectué des voyages dans plusieurs pays dont le Brésil, le Suriname et l'Italie, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Le procureur requiert 15 ans de prison ferme

 

À l'audience de ce mardi, le parquet spécial de la CRIET a déclaré dans sa réquisition que le prévenu Sol Jeffrey a été interpellé par la police à l'aéroport de Cotonou sur la base de renseignement. Le ministère public a fait remarquer à la Cour que l'enquête révèle que Sol Jeffrey appartiendrait à un vaste réseau de trafic de drogue.

 

Le procureur a demandé à la Cour de retenir ce ressortissant des Pays-Bas dans les liens de la prévention de “trafic international de drogue à haut risque”. Il a requis 15 ans de prison ferme et dix (10) millions FCFA d'amendes à son encontre.

 

Son avocate plaide son extradition vers les Pays-Bas

 

La défense du prévenu assurée par Me Nadine Dossou Sakponou a plaidé la clémence de la Cour. Dans sa plaidoirie, l'avocate affirme que son client serait atteint de troubles psychopathiques notamment de la schizophrénie. Le médecin personnel de ce ressortissant européen lui aurait fait part de cette information sur l'état de santé de son client. Me Nadine Dossou Sakponou a donc demandé à la Cour de tenir compte de son état de santé.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un ex-commissaire adjoint, 02 policiers et 01 militaire jugés pour avoir pris 17 millions chez un présumé cybercriminel
 

 

La seconde demande de l'avocate a porté sur l'extradition en cas de condamnation de Sol Jeffrey vers son pays d'origine, les Pays-Bas. Cette extradition devrait permettre à son client de purger sa peine et de se soigner, selon Me Sakponou. L'avocate dit faire cette demande d'extradition sous la coupole de l'Ambassade des Pays-Bas à Cotonou. Le délibéré du dossier a été renvoyé à une date ultérieure. Sol Jeffrey reste en prison en attendant le verdict.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

William

Je veux le travail

18-04-23 à 09:32

Laisser un commentaire