Publicité

Faux marabouts sur internet au Bénin : 07 ans de prison ferme requis par la CRIET contre 02 jeunes hommes

Accusés d’avoir escroqué treize (13) millions de francs à un homme sur internet, deux faux marabouts étaient devant les juges de la CRIET mardi 07 février 2023. Le parquet spécial de la CRIET a requis 07 ans de prison ferme à leur encontre et des dommages-intérêts de plusieurs millions FCFA en faveur de leur victime.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une affaire de faux marabouts sur internet qui se termine à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Les juges de cette juridiction spéciale ont examiné mardi 07 février 2023 le dossier de deux personnes. Il s’agit de deux hommes âgés d’une trentaine d’années poursuivies pour “escroquerie via internet”, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Selon le récit des faits, les deux hommes sont accusés d’avoir extorqué 13 millions FCFA à un homme en se faisant passer pour des marabouts. Lors de l’audience, la victime a confirmé aux juges que ces deux faux marabouts lui ont pris effectivement ce montant. Mais les deux faux marabouts ont nié ce montant mis à leur charge par la victime. Ils ont reconnu plutôt avoir pris la somme d’un million FCFA chez leur victime.

 

07 ans de prison ferme et 10 millions FCFA de dommages-intérêts

 

Dans sa réquisition, le ministère représenté par l’un des substituts du procureur a demandé à la Cour de retenir les deux faux marabouts dans les liens de la prévention d’escroquerie via internet. Il a donc requis sept (07) ans de prison ferme et deux (02) millions d’amendes à leur encontre.

 

LIRE AUSSI : Arnaque au système de marketing Qnet au Bénin : 05 ans de prison requis par la CRIET contre 08 personnes
 

Quant à leur victime, le parquet spécial a demandé à la Cour de les condamner à lui payer dix (10) millions FCFA comme dommages-intérêts. Le délibéré du dossier a été renvoyé au mardi 11 avril 2023. En attendant, les deux prévenus sont retournés en prison.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Danie

Salut mon prénom est Danielle âgé de 58 ans et je suis sur ce forum pour sensibiliser les moins initiés à ce type d’escroqueries assez courantes sur Internet de nos jours et d'éviter à d’autres personnes de se faire pigeonner comme moi ! Parce que j'ai été victime d'une grosse arnaque par un homme que j'ai rencontré sur Meetic. Nous avons sympathisé plusieurs semaines via Skype et Whatsapp puis après, il me dit qu’il doit effectuer un voyage sur l'Afrique en Côte d'Ivoire pour des achats d'objets d'art antique et qu'on se rencontrera dès son retour en France. J’ai été vraiment idiote et aveuglé en croyant à son histoire d'amour. Il a abusé de mon ignorance et c'est là que tout a commencé. Il me faisait comprendre à quelques jours de son retour qu'il rencontrait certaines difficultés parce qu'il s'est fait arrêter pour avoir acheté des objets d'arts non destinés à la commercialisation du coup, il s'est fait confisquer son passeport ainsi que son billet d'avion et qu’il a besoin d’argent pour payer l'amende qui s’élevait à plus 27.000 Euros. Très inquiète, je lui ai dit que je ne pouvais pas payer toute la somme. Il m’a fait croire qu’il pouvait avoir un arrangement si je payais la moitié ce que j’ai fait par envois de 2000 Euros en plusieurs fois par Western Union et par Money Gram en puisant dans mes économies. Après toutes ces conversations se basaient uniquement sur l’argent, et c’est à cet instant que j’ai compris que je me suis fait avoir. Toutes mes années d'économies sont parties en fumée. J’ai envoyé en tout 34 000 Euros, et même encaisser un chèque volé. J'ai porté plainte auprès de la Police et de la Gendarmerie, mais aucun effort n'a été fait de leurs côtés, il m’ont tout simplement conseillé de couper le contact avec lui pour ne pas avoir à envoyer encore de l’argent. J'en ai parlé à une connaissance qui toute suite, m'a mise en contact avec une Institution Internationale qui travaille en collaboration avec Interpol et d'autres Coopérations Policières internationales dans le but de lutter contre la cybercriminalité. J'ai fait ma plainte auprès de l'Institution pour qu'il m'aide à engager les procédures juridiques devant les Instances compétentes pour un remboursement immédiat et qu'il paie pour ce qu'il m'a fait. Je n’y croyais pas trop, mais au bout de quelques semaines plus tard après ma plainte et avec les instructions que j'ai reçues, la police a mis la main sur lui. Ce prétendu Français était en réalité un escroc ivoirien. Je suis très heureuse parce que j'ai pu récupérer mon argent perdu plus d'un dédommagement. Vous qui avez été victime comme moi, c'est le moment de vous adresser à l'Office d'enquête Antime Cybercriminalité pour qu'il vous aide à entamer les procédures pour mettre la main sur votre escroc et obtenir un remboursement immédiat. Voici mon adresse contactez moi afin que je puisse vous donnez le contact de cette institution . mails : rabineaudanielle9@gmail.com mail : rabineaudanielle9@gmail.com

05-05-23 à 12:14

N'sougan fofo

Il n'a rien vu sa sera 20ans même

12-02-23 à 07:18

Laisser un commentaire