Publicité

CRIET : 7 ans de prison ferme requis contre un jeune homme accusé d’avoir escroqué 26 millions CFA à sa petite amie

Le ministère public a requis lundi 23 janvier 2023 sept (7) ans de prison ferme contre un jeune homme poursuivi devant la CRIET. Il est accusé d’avoir escroqué vingt-six (26) millions de F CFA à sa petite amie.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une affaire d’amour entre un jeune homme et une jeune fille qui finit en escroquerie et poursuite judiciaire au Bénin. Les juges de la CRIET ont examiné lundi 23 janvier 2023 le dossier d’un jeune homme poursuivi par le parquet spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Le chef d’accusation retenu contre ce prévenu est : “escroquerie par le biais d’un système électronique”.

 

Selon une source judiciaire qui a suivi l’audience pour Libre Express, les faits reprochés à l’accusé par sa victime portent sur l’escroquerie de plusieurs millions de francs CFA. Il s’agit d’un jeune homme d’environ 25 ans en relation amoureuse avec une jeune fille musulmane. Alors que tout se passe bien dans leur relation, ce jeune homme a fait croire à son amoureuse qu’il a des opportunités d’investissements et qu’il a besoin d’argent. Sa victime lui a remis plusieurs millions de francs pour investir dans cette opportunité.

 

LIRE AUSSI : CRIET : 5 ans de prison requis contre des personnes poursuivies dans un dossier de faux passeports et de trafic d’êtres humains vers le Koweït

 

Convoquée à la barre, la jeune femme confie aux juges de la CRIET qu’elle lui a remis 26 millions FCFA pour cette opportunité d’affaires. Le jeune homme poursuivi avec mandat de dépôt a rejeté le montant mis à sa charge par son ancienne dulcinée. Il a reconnu devant les juges de la CRIET n’avoir reçu que six (6) millions francs CFA et non vingt-six (26) millions francs CFA.

 

Après les déclarations du jeune homme, la jeune fille s’est effondrée en larmes. Le ministère public a fait ses réquisitions à l’audience du lundi 23 janvier 2023. Il a requis sept (7) ans de prison ferme contre le jeune homme. Le juge a ensuite décidé de renvoyer le dossier. Le délibéré est prévu pour le lundi 27 février 2023.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aholou Fidèle

Je suis Béninois

24-01-23 à 01:37

Laisser un commentaire