Publicité

Bénin : un militaire poursuivi par la CRIET pour désertion affirme avoir été ensorcelé par une tante

Un militaire du 5e Bataillon Inter armée (BIA) de Dassa-Zounmè a comparu lundi 24 juin 2024 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) pour avoir déserté son poste pendant deux mois. Confronté à des poursuites pour désertion, le soldat de première classe a avancé un motif surnaturel pour expliquer son acte.

Des militaires béninois lors d'un défilé. © Présidence du Bénin

Des militaires béninois lors d'un défilé. © Présidence du Bénin

Selon le prévenu, ce qui lui est arrivé ne serait que le résultat d'un ensorcellement orchestré par l'une de ses tantes. Il a affirmé que celle-ci lui reprocherait de ne partager son salaire qu'avec ses parents, ce qui aurait motivé cet acte de sorcellerie à son encontre.

 

Interrogé par le représentant du ministère public sur les raisons pour lesquelles sa tante déciderait maintenant de l'ensorceler, après 13 années de service, le soldat est resté sans réponse. Il a toutefois indiqué être prêt à reprendre son poste, répondant avec déférence : "A vos ordres !". Néanmoins, ce militaire recruté en 2011 se dit prêt à reprendre son poste au sein du 5ème BIA de Dassa-Zounmè.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un militaire présumé gayman jugé par la CRIET

 

Le ministère public a finalement requis le renvoi du dossier pour poursuivre ses réquisitions. Une requête qui a été accordée par le juge correctionnel. L'audience a ainsi été reportée au lundi 15 juillet 2024.

 

 

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire