Publicité

Bénin : près de 50 terroristes neutralisés et une vingtaine de suspects arrêtés par l'armée en mai 2024

Au Bénin, les militaires déployés dans le cadre de l'opération mirador ont neutralisé près de 50 terroristes et ont arrêté une vingtaine de personnes suspectées d'appartenir à des groupes armés opérant dans le nord du pays. Ce bilan concerne le mois de mai 2024 et prend en compte toute la zone d'opérations, a appris Libre Express.

Des militaires béninois déployés à Kérou dans le cadre de l'opération mirador. © Présidence du Bénin

Des militaires béninois déployés à Kérou dans le cadre de l'opération mirador. © Présidence du Bénin

L’armée béninoise remporte des succès dans sa lutte contre les groupes djihadistes dans la partie septentrionale du pays. Selon des informations de Libre Express, les Forces armées béninoises ont mené en mai 2024 des opérations dans toutes les zones en proie à la menace terroriste. Il s'agit entre autres des communes de Karimama, de Malanville, de Matéri, Kérou et autres.

 

Le bilan ? Des sources de Libre Express renseignent que près de 50 terroristes ont été tués par l’armée dans le cadre de ces opérations. Les Forces armées béninoises ont également fait des prises. Nos sources renseignent qu'une vingtaine de personnes suspectées d’être des djihadistes ont été appréhendées. Elles ont été confiées à la police républicaine qui se chargera de les présenter devant la justice.

 

Au-delà de ces arrestations, les forces armées béninoises ont également réussi à démanteler plusieurs réseaux de ravitaillement des groupes terroristes. Ainsi, une importante quantité de matériel de guerre a été récupérée, des moyens roulants et d’importantes quantités de carburant ont été saisis.

 

LIRE AUSSI : Bénin : le GSIM revendique l'attaque d'un poste de contrôle douanier à Malanville

 

Parmi les opérations menées avec succès par l’armée béninoise en mai 2024, la presse locale avait rapporté celle du mardi 14 mai 2024 à Kofouno, un village situé dans la commune de Karimama. Une opération avait permis de neutraliser huit (08) terroristes. Des matériels de guerre appartenant aux bandits armés ont été saisis.

 

L’armée a déployé plus de 3 000 militaires dans le nord du pays pour lutter contre la menace terroriste dans les zones frontalières. C'est dans le cadre de l'opération « Mirador » en cours depuis 2022 qui vise à enrayer cette menace.

 

LIRE AUSSI : Bénin : le commissaire de Kaobagou relevé de ses fonctions après l'attaque terroriste de Kérou

 

Depuis décembre 2021, le Bénin a commencé par enregistrer ses premières attaques terroristes contre des positions de l'armée. En mai 2023, l'attaque la plus meurtrière a été signalée à Kaobagou dans la commune de Kérou, située dans le nord du Bénin. Elle a été l'œuvre d'Individus armés non identifiés (IANI) qui ont attaqué la nuit un village et ont égorgé une dizaine de personnes.

 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire