Publicité

Bénin : un commissaire de police limogé à Cotonou et des policiers arrêtés

Au Bénin, la Direction générale de la police républicaine a procédé ce lundi 15 avril 2015 au limogeage d’un commissaire de police d’un arrondissement de Cotonou. Des policiers sont également mis aux arrêts. Cette décision entre dans le cadre des sanctions décidées par la direction contre le zèle des agents de police impliqués dans les différentes opérations de contrôle routier et de casques.

Image d'illustration

Image d'illustration

Un commissaire de police relevé de ses fonctions à Cotonou. Selon des informations communiquées par la Direction générale de la police républicaine, l’institution a décidé de  limoger ce lundi 15 avril 2024 un commissaire d’arrondissement de la ville de Cotonou pour une affaire d’excès de zèle de l’un de ses agents déportés par le conducteur d’un mini-bus. Selon nos informations, le policier impliqué dans cette interpellation forcée de mini-bus communément appelé Tokpa Tokpa a été mis aux arrêts par la direction de la police républicaine.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un homme arrêté à Cotonou pour avoir payé une prostituée avec un faux billet

 

D’autres policiers qui ont violé les consignes sont également sanctionnés par la Direction. « Des communiqués officiels avaient été diffusés pour rappeler aux fonctionnaires de Police la nécessité de faire preuve de professionnalisme et de retenue dans l’exercice de leurs fonctions. Ces rappels à l’ordre visaient également à mettre fin, aux tracasseries policières et aux actes de rançonnement et surtout aux violences inutiles à l’acabit de celles qui ont récemment défrayé la chronique. Face à ces pratiques, des mesures fermes ont été prises par les autorités. D’ailleurs, plusieurs fonctionnaires de police impliqués ou cités ont été mis aux arrêts, témoignant ainsi de la volonté de l’institution à combattre ces dérives », précise un communiqué de la police républicaine.

 

 

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Olaogou LADEYO

On salue déjà la décision de la hiérarchie policière mais si peut bien connaître ceux limogés se serait bien, sa va vraiment nous rassurer.

17-04-24 à 10:16

Firmin

Que l'État béninois sauve la population béninoise des mains de la Police Républicaine béninoise. Être Béninois n'est pas une faute que nous avons commise !

17-04-24 à 08:58

Bossou Nestor

Vraiment je salut le Directeur général de la Police merci d'avoir mettre de l'ordre si non vraiment les policier son débordé a leur niveau merci de les rappeler à l'ordre.

16-04-24 à 08:24

William

On supprime tout ça

15-04-24 à 08:59

Laisser un commentaire