Publicité

Nigéria : la police sauve une victime d'un enlèvement à Enugu et arrête des suspects

Au Nigéria, le commandement de la police de l'État d'Enugu a annoncé ce dimanche 14 avril 2024 que ses agents servant au poste de police central (CPS), à Enugu, avaient secouru une victime enlevée dans l'État.

Des agents de la police du Nigeria. Image d'illustration

Des agents de la police du Nigeria. Image d'illustration

Un homme kidnappé se fait libérer. Le porte-parole du commandement de police, Daniel Ndukwe, a indiqué dans un communiqué que la victime avait été enlevée le 9 avril 2024 vers 19h30. Il révèle que la police avait également arrêté les ravisseurs présumés de la victime, un certain Ejike Okorie « m », âgé de 26 ans, et Christopher Kindness « m », âgé de 25 ans, tous deux d'Ameke Ngwo, de la LGA d'Enugu Nord.

 

La police ajoute qu'une foule en colère avait précédemment arrêté les suspects avant l'intervention rapide de la police, les avait battus et incendié leur minibus à l'arrêt de bus P-and-T, avenue Okpara. Ceci, après qu'une alarme ait été déclenchée concernant l'enlèvement de la victime.

 

LIRE AUSSI : En attendant le Bénin, le Niger rouvre sa frontière avec le Nigeria 

 

« L'enquête préliminaire a montré que les suspects ont avoué le crime. Ils ont expliqué comment eux-mêmes et d'autres personnes en général ont perpétré des actes criminels de vol, d'enlèvement et d'obtention frauduleuse d'argent et d'autres biens de victimes sans méfiance dans la métropole d'Enugu. Les suspects seront traduits en justice et poursuivis une fois les enquêtes terminées », a déclaré la police.

 

Parallèlement, le commissaire de police de l'État, Kanayo Uzuegbu, a félicité les agents pour leur intervention rapide, empêchant ainsi la foule en colère d'assassiner les suspects au nom de la justice de la jungle. Il exhorte les citoyens à toujours respecter les lois en arrêtant et en remettant les suspects à la police, pour enquête et poursuites nécessaires, au lieu de recourir à l'auto-assistance sous la forme d'un acte criminel de justice de jungle, rapporte le journal nigérian The Nation.

 

 

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire