Publicité

CRIET : 10 ans de prison requis contre un Nigérian arrêté pour trafic de drogue à l’aéroport de Cotonou

Deux ressortissants nigérians ont comparu le jeudi 4 avril 2024 devant la CRIET pour une affaire de trafic de drogue à l’aéroport de Cotonou. Le ministère public a requis la relaxe pour l'un et la condamnation à 10 ans de prison ferme pour l’autre.

Aéroport de Cotonou. Image d'illustration

Aéroport de Cotonou. Image d'illustration

Vers une lourde peine de prison pour un ressortissant nigérian appréhendé à l’aéroport Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou avec des colis contenant de la drogue. Ils sont deux Nigérians interpellés par les services de police béninoise fin septembre 2023 alors qu'ils s’apprêtent à embarquer à bord d'un avion pour les États-Unis. Le mardi 3 octobre 2023, ils sont placés en détention provisoire par le parquet spécial de la CRIET et poursuivis pour « trafic international de drogue à haut risque ».

 

Jeudi 4 avril 2024, une énième audience s'est ouverte dans leur procès devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Elle a permis au ministère public représenté par le deuxième substitut du procureur spécial de faire sa réquisition dans ce dossier.

 

Selon un résumé des faits présentés par le ministère public, les deux prévenus ont été interpellés à l’aéroport de Cotonou après la découverte sur l'un d'eux des colis contenant différents types de drogue dont l’héroïne et l'amphétamine.

 

LIRE AUSSI : Affaire 2,5 tonnes de drogue au Bénin : la CRIET condamne Yves Talon et 9 coaccusés à 15 ans de prison 

 

L’enquête menée par la police a permis de découvrir que l'un des prévenus a fait le trajet Brésil vers le Nigeria en passant par le Bénin pour remonter ensuite vers les États-Unis, apprend le parquet spécial. Un trajet que le ministère public trouve suspect en raison de ce que le prévenu pouvait choisir une courte distance en voyageant directement sur les États-Unis.

 

Le ministère public indique que les deux Nigérians interpellés ont toujours rejeté ne pas se connaître avant et qu'ils se sont rencontrés à l’aéroport de Cotonou pour la première fois. Selon le procureur, rien de stupéfiants n'a été retrouvé dans le sac de l’un des prévenus.

 

10 ans de prison requis

 

Pour le ministère public, il ne fait l’ombre d'aucun doute que l’un des prévenus est coupable des faits de trafic international de drogue à haut risque. Le parquet spécial de la CRIET a alors requis 10 ans de prison ferme et cinq millions FCFA d'amende contre ce ressortissant nigérian. Il a requis la relaxe au bénéfice du doute pour son compatriote arrêté dans le cadre du dossier.

 

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe au bénéfice du doute pour le Nigérian pour qui le procureur a réclamé dix ans de prison. Selon l'un des avocats, son client a toujours soutenu qu'il s'agit de médicaments et qu'aucune expertise demandée par la défense n'a été effectuée par le parquet pour déterminer s'il s'agit de drogue ou non. Il a plaidé la relaxe au bénéfice du doute de son client. Le verdict de ce dossier est prévu pour le jeudi 2 mai 2024, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire