Publicité

Niger : l'armée perd 23 soldats et tue 30 terroristes lors d'une attaque djihadiste à Tillabéri

Le bilan d'une attaque terroriste perpétrée dans la région de Tillabéri, à l'ouest du Niger, s'est alourdi à 23 soldats tués et 17 blessés. Trente (30) terroristes ont été tués lors de cette attaque djihadiste. Le président nigérien, le Général Abdourahamane Tiani, a réagi ce vendredi 22 mars 2023 en appelant à la mobilisation de la population contre le terrorisme.

Image d'illustration

Image d'illustration

Le Niger est endeuillé par une attaque terroriste survenue à Tillabéri. Dans un communiqué officiel publié le jeudi 21 mars 2024, les autorités nigériennes ont annoncé un bilan provisoire de 23 soldats tués et 17 autres blessés lors d'une attaque terroriste perpétrée la veille dans la région de Tillabéri.

 

L'attaque, qui a visé un poste militaire, a également entraîné la destruction de quatre véhicules blindés et de quatre autres Toyota appartenant à l'armée nigérienne. Les autorités nigériennes ont également annoncé l'élimination de trente terroristes lors de l'attaque.

 

Face à cette tragédie, le ministère de la Défense du Niger a pris la décision de décréter un deuil national de trois jours à partir de ce vendredi 22 mars 2024, en signe de respect et de solidarité envers les victimes et leurs familles. Cette mesure vise également à marquer l'unité nationale dans la lutte contre le terrorisme qui menace la sécurité du Niger.

 


Le président nigérien, le Général Abdourahamane Tiani, a vivement condamné cette attaque meurtrière. Il a exprimé sa profonde tristesse et sa solidarité envers les familles des soldats tombés au combat. Dans une déclaration, il a appelé la population à se mobiliser et à rester unie contre le fléau du terrorisme. Il souligne que la sécurité et la stabilité du Niger étaient des ses  priorités absolues.

 

LIRE AUSSI : Le Niger dénonce l'accord de coopération militaire avec les États-Unis

 

Cette attaque rappelle une fois de plus les défis sécuritaires auxquels le Niger est confronté, en particulier dans la région de Tillabéry qui est régulièrement visée par des attaques terroristes. La mort de 23 militaires lors de l'attaque terroriste de Tillabéry est l'une des plus grandes pertes enregistrées par l'armée nigérienne depuis le coup d'État qui a renversé en juillet 2023 le président Mohamed Bazoum.
 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire