Publicité

Burkina Faso : 170 personnes tuées dans des attaques meurtrières massives

Dans une série d'attaques meurtrières, près de 170 personnes ont été exécutées dans trois villages au Burkina Faso, selon un communiqué du procureur de Ouahigouya publié le samedi 2 mars 2024. Les assaillants ont frappé les localités de Komsilga, Nodin, et Soroe, situées dans le département de Thiou, province du Yatenga, région du Nord, le 25 février 2024.

Des militaires burkinabè dans un blindé. Image d'illustration

Des militaires burkinabè dans un blindé. Image d'illustration

Le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouahigouya, Aly Benjamin Coulibaly, a révélé dans son communiqué que le bilan provisoire des attaques terroristes s'élevait à environ 170 personnes exécutées, en plus de nombreuses autres victimes blessées et de dégâts matériels considérables. 

 

À ce jour, les auteurs de ces attaques meurtrières massives demeurent inconnus. Face à la gravité de la situation, le procureur a annoncé que le parquet a instruit ses services de police judiciaire d'ouvrir une enquête approfondie pour élucider les faits. « En ces instants où l'enquête est déclenchée, je lance un appel à toutes les personnes qui disposeraient d'éléments ou d'informations sur ces faits à les communiquer aussi bien directement à mon Parquet qu'aux différents services de police judiciaire de mon ressort », a déclaré le procureur Coulibaly.

 

LIRE AUSSI : Burkina : 51 militaires tués et au moins 160 terroristes éliminés par l'armée dans l'embuscade de Oursi-Déou

 

Alors que l'enquête est désormais ouverte, la priorité est de soutenir les familles endeuillées et de renforcer les mesures de sécurité pour prévenir de futures attaques meurtrières. Le Burkina Faso, confronté à des défis sécuritaires, fait face à des attaques terroristes. Le président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré, œuvre activement pour éradiquer le terrorisme.

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire