Publicité

Mission de Soutien à la Sécurité en Haïti : le Bénin veut envoyer 2000 soldats

Dans le but de renforcer la sécurité en Haïti, le Bénin a promis envoyer 2000 soldats pour soutenir la police nationale d'Haïti.

Image d'illustration

Image d'illustration

2000 soldats béninois, c'est la promesse du Bénin envers l'Haïti pour la Mission de soutien à la sécurité. C'est ce qu'a révélé l’ambassadrice américaine auprès des Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield le lundi 26 février 2024 lors du 46ème Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de la Caraïbe, qui a débuté le dimanche 25 février 2024 à Guyane.

 

Ces soldats béninois iront soutenir la police nationale haïtienne dans sa lutte contre le grand banditisme qui sévit dans le pays et l'aider à restaurer la paix et la stabilité dans le pays. Cette proposition du Bénin intervient alors que la CARICOM discute du déploiement de la Mission multinationale de Soutien à la Sécurité (MSS) avec le Kenya comme chef de file.

 

LIRE AUSSI : Détention de Reckya Madougou au Bénin : la Cour constitutionnelle saisie sur le non-respect de la décision du Groupe de travail de l'ONU

 

 

Si cette proposition du Bénin devient une réalité, les 2 000 soldats béninois s’ajouteront aux 1 000 policiers que le Kenya veut déployer en Haïti. La Jamaïque, les Bahamas et plusieurs autres pays de la Caraïbe ont aussi exprimé leur volonté de fournir des troupes pour participer à cette mission.

 

Selon les propos de l’Ambassadrice Thomas-Greenfield, les États-Unis soutiennent la convergence des efforts dans le seul et unique but d'instaurer la paix et la stabilité en Haïti. Principales sources financières de la mission, les États-Unis fourniront 200 millions de dollars et un soutien matériel et logistique. Le Canada a promis 80,5 millions de dollars canadiens, soit 60 millions de dollars. La 46e conférence des Chefs d'État et de gouvernement de la CARICOM qui a débuté le dimanche 25 février 2024 prend fin ce mercredi 28 février.
 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire