Publicité

CRIET : un homme poursuivi pour avoir donné 10 000 francs à un commissaire de police

À la Cour de représsion des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), un homme est poursuivi pour avoir donné 10 000 francs CFA à un commissaire de police en vue de se faire libérer. La première audience dans son dossier a eu lieu ce mardi 30 janvier 2024 devant la chambre correctionnelle.

Des agents de la police républicaine.

Des agents de la police républicaine.

Attention à ceux qui donnent de l'argent aux commissaires de la police républicaine dans le but de se voir accorder des faveurs répréhensibles devant la loi. Un homme en fait l'amère expérience à la CRIET depuis quelques semaines. 

 

Ce mardi 30 janvier 2024, l'homme poursuivi sans mandat de dépôt a comparu devant les juges de la CRIET. Il lui est reproché des faits « d'immixtion dans le fonctionnement de la justice », rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

LIRE AUSSI : Usurpation de son titre dans les commissariats : le Directeur général de la Police républicaine du Bénin met en garde

 

Selon le président de céans, l'homme qui comparaît librement est accusé d'avoir donné 10 000 francs CFA à un commissaire de police républicaine dans le but de se faire libérer. L'homme a été déféré devant le parquet spécial de la CRIET pour répondre de ces faits.

 

Convoqué à la barre, il n'a pas reconnu les faits mis à sa charge. Le juge chargé de son dossier a renvoyé l'audience au mardi 9 avril 2024. Le magistrat justifie ce renvoi par la nécessité de permettre au prévenu de préparer sa défense. L'homme est rentré libre chez lui en attendant la prochaine audience, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.
 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire