Publicité

Usurpation de son titre dans les commissariats : le Directeur général de la Police républicaine du Bénin met en garde

Le Directeur général de la Police républicaine (DGPR), Soumaïla Yaya, a dans un communiqué publié ce lundi 22 janvier 2024, mis en garde contre l'usurpation de son titre pour intervenir dans les procédures judiciaires au niveau des commissariats de police au Bénin.

Le Directeur général de la police républicaine Soumaïla Yaya Alabi

Le Directeur général de la police républicaine Soumaïla Yaya Alabi

Les mises en garde du Directeur général de la police républicaine au Bénin sur l'usurpation de son identité. « Il revient avec insistance au Directeur général de la Police républicaine que des citoyens, se disant proches de lui, parcourent certaines unités, tentant de s’immiscer dans la conduite des affaires judiciaires en  sollicitant des faveurs de diverses   natures, notamment, la libération des criminels et des moyens roulants gardés pour nécessité d’enquête », a-t-il indiqué dans un communiqué publié ce lundi 22 janvier 2024.

 

Il exprime sa préoccupation face à des individus se faisant passer pour des proches de sa personne, et qui tentent d'influencer les enquêtes en cours en sollicitant des faveurs illégitimes. Ces demandes vont de la libération de criminels présumés à la restitution de véhicules saisis pour les besoins des enquêtes. Soumaïla Yaya qualifie ces agissements d'« extrêmement peu orthodoxes » et se désolidarise.

 

LIRE AUSSI : Bénin : 2 présumés multiplicateurs d'argent arrêtés par la police avec plus de 15 millions FCFA à Agbangnizoun

 

Afin de mettre un terme définitif à cette pratique nuisible, le Directeur général de la Police républicaine exhorte les commandants d'unité à être particulièrement vigilants et à vérifier l'identité de toute personne se présentant comme son émissaire dans les commissariats de police. Il leur demande également d'interpeller ces individus, le cas échéant, afin qu'ils répondent de leurs actes devant les tribunaux compétents.

 

Les commandants d'unité sont donc appelés à jouer un rôle actif dans la protection du titre du Directeur général de la Police républicaine et à veiller à ce que seules les personnes légitimes aient accès aux informations sensibles et aux procédures judiciaires.

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire