Publicité

Affaire FNDA, détournement de Fonds à l'ORTB : 09 Dossiers épineux à la première session criminelle de 2024 à la CRIET

La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) ouvre ses portes le lundi 15 janvier 2024 pour la première session criminelle de l'année 2024. Neuf (9) dossiers portant sur des cas détournements de deniers seront vidés lors des audiences qui se dérouleront du 15 au 25 janvier 2024

Entree de la CRIET à Porto-Novo

Entree de la CRIET à Porto-Novo

L'affaire phare de cette session est celle du Fonds National pour le Développement Agricole (FNDA), où l'ancien Directeur Général, Valère Houssou, et plusieurs de ses anciens collaborateurs font face à des accusations graves d'abus de fonction et de corruption active liés à des marchés publics. Les allégations de malversations financières, dévoilées lors d'une enquête présentée en Conseil des Ministres par le Ministère de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, remontent à octobre 2022.

 

L'ouverture de ce procès ce lundi 15 janvier 2024 intervient plus d'un an après qu'une chambre correctionnelle de la CRIET a renvoyé l'affaire en instruction. Le motif ? Les faits reprochés à l'ex-DG Valère Houssou et ses co-accusés sont de nature criminelle.

 

Cependant, la commission d'instruction de la CRIET a tranché fin  2023, ordonnant le renvoi en jugement de Valère Houssou et de cinq autres accusés. Ce procès attendu depuis longtemps est d'ailleurs le premier dossier inscrit au rôle de cette première session criminelle de l'année 2024.

 

 

 

Un autre dossier brûlant inscrit au rôle de cette session criminelle concerne le détournement de fonds de plus de 200 millions FCFA à l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB) sur la période de 2017-2019. Des responsables, dont l'ex-directrice régionale de l'ORTB à Parakou, Loukyatou Dangou, séjournent en prison depuis septembre 2021. Le verdict tant attendu sera rendu au cours de cette session criminelle. Ce verdict va mettre fin à une saga judiciaire qui débuté depuis 2021.

 

Au total, neuf dossiers, dont l'affaire FNDA et celle de détournement de deniers publics à l'ORTB, seront examinés lors de cette session criminelle. L'ouverture de cette session criminelle démontre une fois de plus l'engagement de cette juridiction spéciale à lutter contre les infractions économiques et le terrorisme.

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire