Publicité

CRIET : 02 jumeaux nigérians venus au Bénin finissent en prison pour cybercriminalité

En venant au Bénin, Paul Prince et Paul Princess, deux jumeaux de nationalité nigériane, ne savaient pas que leur vie allait prendre un coup. Ils seront arrêtés et placés en détention prison par la CRIET pour cybercriminalité. Au terme de leur procès, le frère jumeau est lourdement condamné à sept ans de prison ferme et sa sœur jumelle est libérée au bénéfice du doute après plus de trois mois en prison. Découvrez leur histoire.

Le culte des jumeaux dans la tradition béninoise. Image d'illustration

Le culte des jumeaux dans la tradition béninoise. Image d'illustration

C’est peut-être le choix du destin pour Paul Prince et Paul Princess. En prenant la route pour le Bénin, ils étaient loin de se l’imaginer qu’ils seront arrêtés par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC). Présentés au parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), ils sont placés en détention provisoire pour des faits d’escroquerie via internet. 

 

Après plusieurs audiences, leur procès a connu son épilogue le jeudi 14 décembre 2023. Selon le verdict rendu par le juge, le ressortissant nigérian Paul Prince a été reconnu coupable des faits d’escroquerie par le biais d’un système électronique. Il a été condamné à sept (7) ans de prison ferme et à deux millions francs FCFA d’amende, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

LIRE AUSSI : Détournement de 2,6 milliards à l'OBSSU au Bénin : les graves révélations du procureur spécial de la CRIET, Mario Mètonou

 

En revanche, sa sœur jumelle, Paul Princess, a été plus chanceuse. Elle a bénéficié d’une relaxe au bénéfice du doute, selon le verdict. Désormais condamné, Paul Prince va passer ses sept prochaines années en prison, mais sa sœur jumelle recouvre sa liberté.

 

Une affaire de faux homosexuels sur internet

 

Lors de précédentes audiences dans le dossier, les deux jumeaux ont plaidé non coupables. Ils affirment ne pas se reconnaitre dans les faits de cybercriminalité. Mais très vite, les données extraites du téléphone du frère jumeau Paul Prince l’ont confondu. Selon le parquet spécial de la CRIET, le frère jumeau Paul Prince est mouillé dans les arnaques de faux loves homosexuels sur internet. Le prévenu se faisait passer pour un gay auprès de blancs afin de les dépouiller, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Interrogé sur les faits, ce jumeau de nationalité nigériane a déclaré à la Cour qu’il n’est pas un cybercriminel et qu’il était un bisexuel. Le prévenu précise que ses discussions avec les blancs n’avaient pas pour but de les arnaquer. Par contre, aucune donnée d’activité cybercriminelle n’a été trouvée dans le téléphone de sa sœur jumelle, selon le parquet.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Des policiers béninois. Image d'illustration

CRIET : le commissaire de Kompa et un policier déposés en prison

Le commissaire de police de Kompa dans la commune de Karimama, Maxime Adjidowé, a été placé en détention...

L'ex-président guinéen Moussa Dadis Camara risque la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité

Perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara pour le massacre du 28 septembre en Guinée

Au procès du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée, le procureur a requis ce mercredi 22 mai 2024 la...

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou

Guerre à Gaza : la CPI réclame des mandats d'arrêt contre Netanyahou et des chefs du Hamas

Ce lundi 20 mai 2024, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l'émission de mandats...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire