Publicité

Affaire détournement de 2,5 milliards à l'OBSSU au Bénin : le parquet de la CRIET demande l'incompétence pour le DG Akakpo et son comptable

Le procès du Directeur général de l’Office béninois du sport scolaire et universitaire (OBSSU), Donald Alexis Akakpo, son comptable et une personne s'est ouvert en ce lundi 18 décembre 2023. Le parquet spécial de la CRIET a demandé à la Cour de se déclarer incompétente et de renvoyer le dossier en instruction.

Le Directeur général de l'OBSSU Donald Alexis Akakpo

Le Directeur général de l'OBSSU Donald Alexis Akakpo

La première audience dans le dossier de Donald Alexis Akakpo, de son comptable et d'une autre personne n'aura duré que quelques minutes ce lundi.  En prison depuis le vendredi 8 décembre 2023, le DG de l'OBSSU et son comptable ont plaidé non coupable ce lundi dans les faits mis à sa charge. Ils disent ne pas se reconnaître dans les faits de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux.

 

Quant au troisième prévenu dans le dossier, il a reconnu devant les juges les faits d'escroquerie mis à sa charge par le parquet spécial de la CRIET. Mais, il a rejeté les faits de complicité de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

À la suite, le parquet spécial de la CRIET représenté par le premier substitut du procureur spécial a demandé à la Cour de se déclarer incompétente et de renvoyer le dossier en instruction. Le ministère public justifie sa demande par  les faits reprochés aux prévenus.

 

Des avocats s'opposent 

 

Plusieurs avocats se sont constitués pour le DG Donald Alexis Akakpo et ses co-prévenus. Il s'agit entre autres des avocats Omer Sylvain Tchiakpè, Olga Anassidé et de Hugo Koukpolou. 

 

L'avocate Olga Anassidé s'est opposée à la demande du ministère public. « Nous souhaitons que les débats commencent », a-t-elle lancée à la Cour. L'avocate qui est chargée de la défense de Donald Alexis Akakpo signale à la Cour qu'il faut que les débats se fassent pour que l'on soit situé sur les faits. Substituant Me Omer Tchiakpè, l'avocat Aho a fait la même demande, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Le juge a confirmé les mandats de dépôt et renvoyé le délibéré du dossier au lundi 15 janvier 2023. C'est à cette date qu'il va se prononcer sur l'incompétence sollicitée par le parquet spécial de la CRIET.

 

Les faits 

 

Selon la lecture des faits effectués par le juge ce lundi 18 décembre 2023, le DG de l'OBSSU Donald Alexis Akakpo est poursuivi pour avoir détourné dans l'exercice de ses fonctions 2,5 milliards FCFA. Il est reproché à son comptable d'avoir favorisé le décaissement des fonds. Le troisième prévenu est poursuivi pour escroquerie, complicité de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

 

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

AKOMAGNI

Gardez mon commentaire. Cette affaire ne va jamais connaître son épilogue un point c'est tout. Et c'est le pauvre contribuable paysan qui en paie le prix.

18-12-23 à 02:14

Laisser un commentaire