Publicité

États-Unis : Hunter, le fils du président Joe Biden, inculpé de fraudes fiscales, risque 17 ans de prison

Hunter Biden, le fils du président Joe Biden, a été inculpé le jeudi 7 décembre 2023 à Los Angeles de plusieurs accusations de fraudes fiscales fédérales. Il risque jusqu'à dix-sept (17) ans de prison s'il est reconnu coupable des accusations mises à sa charge.

Le président Joe Biden et son fils Hunter

Le président Joe Biden et son fils Hunter

 

Hunter Biden, qui réside à Malibu, a été accusé de ne pas avoir payé ses impôts à temps de 2016 à 2019, de produire des déclarations de revenus fausses et frauduleuses en 2018 et d'évasion fiscale, selon l'acte d'accusation de 56 pages. 

 

Selon les informations rapportées par plusieurs médias américains, les accusations portées dans l'acte d'accusation en neuf chefs d'accusation couvrent une période pendant laquelle Hunter Biden était accro à l'alcool et au crack après la mort de son frère Beau Biden. 

 

Depuis ces évènements, Hunter est devenu sobre, a payé ses impôts, ainsi que les pénalités et les intérêts. Mais les procureurs affirment qu'il a "volontairement" omis de déclarer et de payer ses impôts à temps et qu'au lieu de payer l'impôt sur ses revenus, il a dépensé de l'argent pour une caravane de danse à travers Los Angeles mettant en vedette "des drogues, des escortes et des petites amies, des hôtels de luxe et des propriétés à louer, des produits exotiques, voitures, vêtements et autres objets à caractère personnel”. 

 

En outre, les procureurs allèguent également que lors de la préparation des déclarations de revenus en 2020, au cours des premiers mois de sa sobriété,  Hunter Biden a mal classé ses dépenses personnelles de 2018 comme dépenses professionnelles afin de réduire sa charge fiscale. Ces dépenses comprennent les frais de scolarité de sa fille et un paiement à une danseuse exotique, selon l'acte d'accusation. 

 

Risque jusqu'à 17 ans de prison 

 

S'il est reconnu coupable de tous les chefs d’accusation – six délits et trois crimes – Biden encourt une peine maximale de 17 ans de prison, bien que les directives fédérales des États-Unis appellent à une peine bien inférieure. 

 

L'affaire a été rendue publique à la veille de l'arrivée du président Joe Biden en Californie du Sud pour son premier voyage de collecte de fonds en personne depuis que les grèves à Hollywood ont mis une pause dans les événements de campagne. 

 

Les accusations surviennent des mois après que Hunter Biden est sur le point de conclure un accord de plaidoyer pour violations fiscales et violation des armes  à feu. L'accord aurait évité à Hunter de passer du temps derrière les barreaux et aurait inclus l'immunité contre des accusations fédérales supplémentaires. Mais, l'accord n'a pu être signé en raison des interrogations d'un juge fédéral du Delaware qui vient d'être nommé. 

 

Ce juge fédéral a depuis déposé un nouvel acte d'accusation dans le Delaware contre Hunter Biden pour violations des armes à feu, l'accusant d'avoir menti sur sa consommation de drogue en 2018 lors de l'achat d'une arme qu'il possédait brièvement. Il a plaidé non coupable des accusations portées contre lui.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Yankotivictor

J'aime ça

09-12-23 à 09:52

Laisser un commentaire