Publicité

Bénin : un faux aladji et 02 personnes condamnés à 10 ans de prison pour escroquerie dans une histoire d'oeuf d'arc-en-ciel

En détention depuis plusieurs mois, un faux aladji et deux personnes ont été condamnés ce lundi 27 novembre 2023 à dix (10) ans de prison ferme par la CRIET. Ils ont été reconnus coupables des faits d'escroquerie en bande organisée dans une fausse histoire de vente d'œufs d'arc-en-ciel qui devrait permettre à leur victime de multiplier de l'argent.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une affaire d'escroquerie à Toffo qui finit en une lourde peine de prison à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ce lundi 27 novembre 2023, la CRIET a rendu son verdict dans le dossier d'un faux aladji et deux personnes arrêtés par la police républicaine à Toffo. Placés en détention provisoire depuis le mercredi 06 septembre 2023, ils ont été poursuivis par le parquet spécial pour des faits d'escroquerie via internet, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

LIRE AUSSI : Affaire Cameo Shell au Bénin : la CRIET condamne à 05 ans de prison ferme une Chinoise et 02 Béninois

 

Selon les faits présentés par le parquet spécial de la CRIET lors d'une précédente audience, les trois prévenus ont mis en place une technique d'escroquerie qui consiste à convaincre leur victime de richesse à travers la multiplication d'argent. Cette multiplication devrait se faire grâce à l'œuf d'arc-en-ciel qu'ils promettent à leur victime. Le principal prévenu dans ce dossier est un faux aladji. Les trois prévenus appâtaient des victimes riches, selon l'accusation. Pour leur victime, ils ont réussi à lui soutirer deux millions de francs CFA, indique le parquet spécial de la CRIET.

 

Lourde peine de prison

 

Lors de l'audience du lundi 13 novembre 2023, le ministère public avait demandé à la Cour de les retenir dans les liens de la prévention des faits d'escroquerie via internet. Il avait donc requis contre les trois escrocs une peine de prison de sept ans fermes et le paiement de trois millions francs à leur victime, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Mais dans le verdict, rendu ce lundi 27 novembre 2023, le juge en charge de leur dossier, a eu la main lourde. Il a d'abord requalifié les faits d'escroquerie via internet en « escroquerie en bande organisée ». Pour ces faits, la CRIET a condamné les trois prévenus à 10 ans de prison ferme et six millions francs CFA d'amendes. 

 

Ils doivent payer solidairement la somme de trois millions francs à leur victime pour toute cause de préjudice subi. En détention depuis septembre, ils retournent en prison pour purger les dix ans de prison s'ils ne faisaient pas appel du verdict de la CRIET.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Sègla

Affaire de faux Aladji, fausse multiplication est beaucoup sur le territoire du Bénin. Beaucoup de courage aux autorités pour leur travail acharné qu'ils font. Vous aurez toujours une santé nette et la force de pouvoir arrêter ces malfrats... J'en connais mais je préfère me taire...Leur heure donnera un jour

29-11-23 à 07:32

Laisser un commentaire