Publicité

Burkina : 70 morts dans une attaque à Zaongo, une enquête ouverte

Au Burkina Faso, 70 personnes dont des enfants ont été tuées dans l'attaque survenue le 05 novembre 2023 dans le village de Zaongo. Une enquête a été ouverte par le parquet près le tribunal de grande instance de Kaya.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une nouvelle tuerie dans le centre nord du Burkina Faso. Dans un communiqué publié ce lundi 13 novembre 2023, le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Kaya a annoncé que  70 personnes, essentiellement constituées d’enfants et de personnes âgées, ont été tuées le 5 novembre 2023. L'incident malheureux a eu lieu dans le village de Zaongo, commune de Boala, situé à environ soixante (60) kilomètres de Boulsa dans la région du Centre Nord.


 

Le procureur qui indique avoir été informé de la situation affirme s'être rendu sur les lieux le samedi 11 novembre 2023 en compagnie d'une équipe composée d'un substitut du Procureur militaire, d'un juge d'instruction militaire, des éléments de la Brigade Spéciale des Investigations Anti-terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSIAT) et des gendarmes pour procéder aux constatations d'usage. « Les premiers résultats de ces constatations ont permis à l'équipe de dénombrer provisoirement soixante-dix (70) personnes tuées, essentiellement constituées d'enfants et de personnes âgées (hommes et femmes) et de concessions incendiées ou partiellement détruites », renseigne le procureur.


 

Selon le communiqué, les investigations en cours notamment l'audition des parents des victimes et des blessés permettra de préciser le nombre exact de morts, de blessés et éventuellement de personnes

 disparues. « A l'étape actuelle de nos constatations et des témoignages recueillis, les auteurs de ces atrocités demeurent pour le moment inconnus. Les investigations se poursuivent pour leur identification », précise-t-il.


 

Par ailleurs, le  parquet présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. II salue également la détermination des forces de défense et de sécurité qui a permis le transport sur les lieux en procédant à des déminages d'engins explosifs improvisés tout au long de notre cheminement et en repoussant une attaque contre notre convoi. 


 

Cette nouvelle tuerie dans un village du centre nord du Burkina Faso pourrait bien être l'œuvre de groupes armés terroristes. Cette région du pays est en effet touchée par le terrorisme.

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire