Publicité

Bénin-Niger : fausse annonce de réouverture des frontières fermées depuis le coup d'État

Une information faisant état de la réouverture des frontières fermées entre le Bénin et le Niger circule abondamment sur les réseaux sociaux depuis le mercredi 25 octobre 2023. Des sources locales et sécuritaires contactées par Libre Express à la frontière de Malanville indiquent qu'il s'agit d'une fausse information.

Un blocus du pont partagé entre le Bénin et le Niger reste toujours en place. Image extraite d'une vidéo prise ce jeudi 26 octobre 2023

Un blocus du pont partagé entre le Bénin et le Niger reste toujours en place. Image extraite d'une vidéo prise ce jeudi 26 octobre 2023

Les frontières entre le Niger et le Bénin restent closes jusqu'à nouvel ordre. Dans la journée du mercredi, des publications Facebook et WhatsApp ont annoncé la réouverture des frontières avec le Bénin par les nouvelles autorités de Niamey. Un audio diffusé par un activiste pro-putschiste est même relayé à cet effet.

 

Seulement que la bonne nouvelle relayée sur les réseaux sociaux n'en est pas une à la frontière Bénin-Niger. Des sources locales et sécuritaires contactées sur place affirment qu'aucune frontière n'a été rouverte par le Niger.  « Les barricades installées du côté du Niger sont toujours en place. Le pont reste bloqué avec des conteneurs. Rien n'a changé ici. Tout ce que les gens écrivent sur les réseaux sociaux sont faux», a confié à Libre Express une source sur place à la frontière de Malanville.

 

 

Sur le pont partagé entre le Bénin et le Niger, le blocus reste intact du côté nigérien.  « Le dispositif militaire installé par les Nigériens n'a pas été allégé de l'autre côté de la frontière. Ce dispositif de blocus reste et demeure en place avec des hommes, des matériaux et des armements lourds déployés à la frontière partagé entre les deux pays », a précisé une source sécuritaire qui a requis l'anonymat

 

 

Les relations entre le Bénin et le Niger, les relations sont compliquées depuis le coup d'État survenu le mercredi 26 juillet 2023 ayant renversé le président Mohamed Bazoum. Depuis, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) a pris des sanctions économiques importantes contre le Niger. Elle a également annoncé une intervention militaire pour rétablir au pouvoir le président déchu Mohamed Bazoum.

 

 

La junte militaire au pouvoir à Niamey a accusé le gouvernement béninois du président Patrice Talon de préparer l'intervention militaire contre le Niger. Niamey a alors renforcé son blocus frontalier avec le Bénin en déployant d'importants moyens militaires à la frontière de Malanville.

 

 

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Dandoga John

Je suis coiffure mon Atelier ne phonsoine.par

26-10-23 à 10:19

Laisser un commentaire