Publicité

Burkina Faso : les raisons de l'expulsion de l'attaché militaire de l'ambassade de France

L'attaché militaire de l'ambassade de France a été expulsé de Ouagadougou par les autorités du Burkina Faso. Il a désormais deux semaines pour quitter le territoire burkinabé

Des militaires burkinabè devant le quartier général de l'armée à Ouagadougou

Des militaires burkinabè devant le quartier général de l'armée à Ouagadougou

Vers une nouvelle montée des tensions entre Ouagadougou et Paris ? Le Burkina Faso a ordonné le jeudi 14 septembre 2023 à l'attaché militaire de l'ambassade de France dans le pays de quitter le pays d'ici « deux semaines ».  Selon un courrier du ministère burkinabè des Affaires étrangères adressé au gouvernement français, les autorités du pays ont décidé « de retirer l'agrément de M. Emmanuel Pasquier, attaché de défense près de l'ambassade de France au Burkina Faso pour activités subversives ».

 

LIRE AUSSI : La junte au pouvoir au Niger annule son accord de coopération militaire avec le Bénin

 

Si les autorités du Burkina Faso reprochent à l'attaché militaire de l'ambassade de France, aucun autre détail sur la nature des activités subversives reprochées. Selon le courrier du ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso, l'attaché militaire de l'ambassade de France dispose  « d'un délai de deux semaines pour quitter le territoire burkinabè ». Cependant, le gouvernement burkinabè précise dans le courrier qu'il a décidé de la fermeture de la mission militaire burkinabé à Paris.

 

Des relations compliquées

 

Les relations entre la France et le Burkina Faso sont compliquées depuis l’arrivée au pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré par un coup d'État en septembre 2022.

 

En mars 2023, le Burkina Faso avait dénoncé un accord militaire de 1961 avec la France, quelques semaines après avoir exigé et obtenu le retrait de la force française "Sabre" de ce pays en proie à des violences djihadistes.

 

Le gouvernement burkinabè avait également demandé le départ définitif de tous les personnels militaires français en service dans les administrations militaires burkinabè. L'ambassadeur de France à Ouagadougou avait lui été rappelé après le coup d'État de septembre 2022 et n'a pas été remplacé depuis.

Dans la même catégorie
Des militaires de la garde nationale du Bénin

Recrutement de 5000 militaires au Benin : la date de départ en formation des candidats de la 2e vague

Le Chef d'État-major général des Forces armées béninoises a communiqué ce vendredi 24 mai 2024 les dates...

Des militaires béninois au front. Image d'illustration

Bénin : l’armée neutralise 08 présumés djihadistes à Karimama

L'armée béninoise a mené le mardi 14 mai 2024 avec succès une opération offensive contre les terroristes...

Des billets de francs CFA. Image d'illustration

Bénin : un Ghanéen arrêté en possession de plus de 2 milliards FCFA à Sèmè-Kraké

Le commissariat de de Sèmè Kraké a arrêté dans la nuit du lundi 13 mai 2024 un Ghanéen pour trafic de...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire