Publicité

Coup d'Etat au Gabon : Ali Bongo renversé par des militaires après l'annonce de sa victoire, Internet rétabli

Au Gabon, des militaires ont renversé ce mercredi 30 août 2023 le président Ali Bongo alors que la Commission électorale venait d'annoncer sa victoire écrasante à la présidentielle. La connexion internet qui a été coupée depuis le scrutin présidentiel du dimanche a été rétablie.

Des militaires annoncent avoir pris le pouvoir au Gabon

Des militaires annoncent avoir pris le pouvoir au Gabon

Annoncé victorieux à la présidentielle, Ali Bongo se fait renverser. La Commission électorale venait d déclarer le président Ali Bongo Ondimba vainqueur du scrutin présidentiel à un tour avec 64,27% des suffrages exprimés. Son principal opposant Albert Ondo Ossa qui avait dénoncé des fraudes massives n'a obtenu que 30,77 % des voix. Mais

 

Selon les informations rapportées par RFI, après l'annonce de ces résultats, les premiers coups de feu sont entendus. Des militaires sont apparus à la télévision Gabon 24 située dans l'enceinte du palais présidentiel pour indiquer le renversement du président Ali Bongo. « Nous mettons fin au régime en place », déclare l'un d'eux en lisant un communiqué proclamant l'annulation des élections et la dissolution des institutions.

 

Le porte-parole de ce groupe de militaires putschistes a déclaré qu'il s'exprimait au nom d'un « Comité de transition et de restauration des institutions ». Il reproche à Ali Bongo « une gouvernance irresponsable, imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos [...] nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place ». « À cet effet, les élections générales du 26 août 2023 ainsi que les résultats tronqués sont annulés ».

 

LIRE AUSSI : Gabon : Ali Bongo révise à nouveau la Constitution et réduit la durée du mandat présidentiel


« Toutes les institutions de la république sont dissoutes, le gouvernement, le Sénat, l'Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle [...]. Nous appelons la population au calme et à la sérénité et nous réaffirmons notre attachement au respect des engagements du Gabon à l'égard de la communauté internationale », a-t-il poursuivi, proclamant aussi la fermeture des frontières du pays « jusqu'à nouvel ordre ».

 

La connexion internet qui a été coupée dès dimanche soir a été rétablie après le coup d'Etat annoncé. Les Gabonais peuvent à nouveau se connecter aux réseaux sociaux.

 

Aujourd'hui âgé de 64 ans, Ali Bongo Odimba a pris le pouvoir en 2009 après une élection présidentielle organisée à la mort de son père, Omar Bongo Odimba, alors président du Gabon depuis 1967. Depuis, Ali Bongo Odimba s'est fait réélu deux fois à la tête du Gabon lors de scrutins présidentiels vivement contestés par l'opposition.

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire