Publicité

Bénin : 02 morts dans une nouvelle attaque au nord, ‘’un acte de délinquants armés’’ selon les autorités

Les autorités béninoises privilégient la piste “d’un acte de délinquants armés” dans l’attaque d’un poste de la douane à Malanville, commune située au nord, près de la frontière du Niger. Cette attaque qui a eu lieu dans la nuit de mardi 13 au mercredi 14 septembre 2022 a fait deux morts civils.

Image d'illustration

Image d'illustration

Le gouvernement béninois joue la carte de la prudence après l’attaque armée contre un poste de la douane à Malanville. Dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 septembre 2022, le Bénin a enregistré une nouvelle attaque armée sur son flanc nord. Cette fois-ci, des individus armés ont attaqué un poste de la douane situé dans l’arrondissement de Guéné, commune de Malanville. 

 

Le bilan ? Deux civils qui aidaient les douaniers dans leur mission quotidienne ont été tués au cours de l’opération. Selon Banouto, les individus qui ont attaqué le poste ont incendié après leur forfait le matériel des douaniers sur lesquels ils ont mis la main. Dans un contexte d’attaques terroristes, plusieurs médias locaux ont tôt fait de qualifié '’de nouvelle attaque terroriste’’ ce malheureux incident survenu à Malanville.
 

“Un acte de délinquants armés”

 

Quelques heures seulement après l’incident, le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji, a évoqué "un acte de délinquants armés’’. “ Je ne puis affirmer qu’il y a eu une nouvelle attaque terroriste. Ce que l’on sait précisément à l’heure où je vous parle, c’est qu’il y a une action qui s’apparente à celle de délinquants armés”, a-t-il confié. Selon le Secrétaire général adjoint du gouvernement béninois, il y a bien eu un incident, mais il n’y aucune certitude sur la nature des éléments qui permettrait de la qualifier de terroriste.

 

Je ne puis affirmer qu’il y a eu une nouvelle attaque terroriste. Ce que l’on sait précisément à l’heure où je vous parle, c’est qu’il y a une action qui s’apparente à celle de délinquants armés

 

Le porte-parole du gouvernement béninois a souligné que le gouvernement est conscient de la crise sécuritaire et tente déjà de régler le problème sur le terrain. “Le gouvernement du Bénin, a su apporter une réponse efficace au phénomène en s’occupant de déployer du personnel le long de nos frontières nord, de l’Est à l’Ouest, en mobilisant davantage d’équipement et en faisant en sorte que chaque fois qu’il y a eu des tentatives, elles soient repoussées”, signale-t-il.

 

Le gouvernement du Bénin, a su apporter une réponse efficace au phénomène en s’occupant de déployer du personnel le long de nos frontières nord, de l’Est à l’Ouest, en mobilisant davantage d’équipement et en faisant en sorte que chaque fois qu’il y a eu des tentatives, elles soient repoussées
 

Des attaques déjà signalées

 

Depuis fin novembre 2021, le Bénin subit plusieurs attaques terroristes dans sa partie septentrionale malgré les mesures prises par le gouvernement du président Patrice Talon. En juillet 2022, deux soldats béninois, portés disparus, ont été retrouvés, leurs corps sans vie. Les deux soldats étaient en patrouille à moto dans une zone située non loin du Parc W, quand ils sont tombés dans une embuscade tendue par des inconnus.

 

LIRE AUSSI : Terrorisme au Bénin : l’État islamique publie les images d’armes et motos saisies à Malanville

 

L’armée et la police sont également visées par ces attaques. Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2022, le Commissariat de Dassari, situé dans la commune de Matéri, a été attaqué par des terroristes. Deux policiers ainsi que deux terroristes avaient été tués, selon le bilan officiel. Un policier blessé lors de l’attaque a été évacué à l’hôpital.

Dans la même catégorie
Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Le Général Fructueux Gbaguidi et le chargé du retrait des militaires américains du Niger, le Major Général Kenneth Ekman

Bénin : le général Gbaguidi s'entretient avec le responsable du retrait des troupes américaines au Niger

Le Général de Division Fructueux Gbaguidi, Chef d'État-Major général des Forces armées béninoises (FAB),...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire