Publicité

Dossier CNLS -TP et SBEE : 12 personnes devant la CRIET dans une affaire de passation de marchés publics de plusieurs millions FCFA

À la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), douze (12) prévenus dont d'ex-responsables de la Société béninoise d'énergie électrique (SBEE) et du Conseil national de Lutte contre le SIDA, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites et les Épidémies (CNLS-TP), ont comparu ce lundi 10 juillet 2023. Ils sont poursuivis dans deux différentes procédures judiciaires liées aux passations de marchés publics au Bénin, mais…

Entree de la CRIET à Porto-Novo

Entree de la CRIET à Porto-Novo

Un dossier de passation de marchés publics devant la CRIET. Ce lundi 10 juillet 2023, douze prévenus dont d'ex-cadres du CNLS-TP et de la SBEE se sont présentés pour une nouvelle audience dans leur procès. Dans ce dossier, trois personnes sont poursuivies sans mandat de dépôt et neuf autres ont été placées en détention provisoire par le parquet spécial de la CRIET entre le 10 mars 2023 et le 21 juin 2023. Parmi les personnes poursuivies avec mandat de dépôt figurent le Directeur national des marchés publics jusqu'à son interpellation, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express. 


 

Cinq chefs d'accusation pèsent contre les prévenus dans ce dossier. Il s'agit des charges « d'abus de fonction, de fausses attestations, de complicité de fausses attestations, de trafic d'influence et de blanchiment de capitaux ». Ces faits sont reprochés aux prévenus dans le cadre de passation de marchés publics.


 

Dans ce dossier, une première audience avait été ouverte en avril 2023 pour cinq prévenus dont des responsables du CNLS-TP. 80 millions de FCFA avaient été mis en cause dans une affaire de passation de marchés. Plus tard, l'affaire a évolué et d'autres responsables en charge de la passation de marchés publics dont des responsables de la SBEE ont été mis aux arrêts en juin 2023.


 

Jonction des procédures judiciaires


 

Les poursuites judiciaires engagées par le parquet spécial de la CRIET contre les responsables du CNLS-TP ainsi que de la SBEE ont été faites dans des procédures distinctes. Mais à l'audience de ce lundi 10 juillet 2023, le représentant du parquet spécial a demandé à la Cour de joindre les deux procédures judiciaires. Cette demande du parquet spécial de la CRIET se justifie par le fait que les deux dossiers sont liés aux passations des marchés publics au Bénin.


 

Après la demande du parquet spécial, les débats ont donc eu lieu pendant plus de 02 heures. Ces débats ont permis d'écouter trois prévenus qui sont des responsables en charge de la passation des marchés publics à la SBEE. Ces accusés ont tous plaidé non coupables. Le président de céans a ensuite ordonné la jonction des deux procédures judiciaires comme l'a demandé le parquet spécial de la CRIET et le dossier a été renvoyé au lundi 16 octobre 2023 pour continuation, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.



 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !


 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire