Publicité

Arnaque au système de marketing Qnet au Bénin : 05 ans de prison requis par la CRIET contre 08 personnes

Le ministère public a requis 05 ans de prison dont un an ferme contre huit (08) personnes poursuivies devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Il leur est reproché des faits d’escroquerie et d’arnaque par le biais d’un réseau de marketing dénommé Qnet.

Un fourgon à la prison civile de Cotonou. Image d'illustration

Un fourgon à la prison civile de Cotonou. Image d'illustration

Des citoyens nigérians devant la CRIET pour des faits d’escroquerie par le biais du réseau de marketing Qnet. Mardi 31 janvier 2023, une nouvelle audience dans le procès de huit personnes de nationalité nigérianes s’est ouverte à la CRIET. Lors de cette audience, ces Nigérians ont reconnu devant les juges de la CRIET avoir travaillé pour le réseau de marketing Qnet, rapporte l’envoyé spécial de Libre Express à la CRIET.

 

Pour le compte de ce réseau, ils ont confié aux juges comment ils faisaient venir d’autres Nigérians au Bénin. Une fois au Bénin, ces Nigérians en quête d’emploi étaient encouragés à investir massivement dans ce réseau de marketing. Ils ont également confié aux juges que ces nouveaux adhérents devraient trouver d’autres clients à leur tour s’ils veulent gagner ce qu’ils avaient investi.

 

Le ministère public, représenté par l’un des substituts du procureur spécial de la CRIET, a fait sa réquisition. Selon ce procureur, le réseau de marketing Qnet est connu au Bénin comme étant un système frauduleux.  Il a donc demandé à la Cour de retenir ces 08 Nigérians dans les liens de la détention et de les condamner à cinq (05) ans de prison dont un an ferme et deux (02) millions FCFA d’amende.

 

Après les réquisitions du ministère public, le juge en charge du dossier a suspendu l’audience. Il a renvoyé le délibéré de l’affaire au mardi 21 mars 2023.

 

Quid de l’arnaque au système de marketing Qnet ?

 

Au Bénin, le réseau de marketing Qnet est connu comme étant une arnaque. Les victimes de ce système sont généralement invitées au Bénin par des responsables et des membres de ce réseau. Leur mode opératoire consiste à faire miroiter à leurs victimes un emploi très bien rémunéré au Bénin.

 

Une fois arrivées, les victimes sont alors informées qu’il ne s’agissait pas d’emploi, mais d’une opportunité d’affaires avec à la clé la possibilité de devenir millionnaire. Il est ainsi exigé de chacune des victimes, un droit d’entrée évalué à plusieurs milliers de FCFA. Ces victimes doivent à leur tour recruter d’autres proches pour voir débloquer leurs gains.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Ezéckiel AGBON

Merci bien à vous pour les informations. Que Dieu vous bénisse abondamment.

03-02-23 à 07:03

Laisser un commentaire