Publicité

Concours de recrutement de 100 auditeurs de justice au Bénin : la Cour constitutionnelle juge discriminatoire un critère de participation fixé

La Cour constitutionnelle du Bénin a jugé discriminatoire les critères de participation au concours de recrutement de 100 auditeurs de justice définis par le ministère de travail et de la fonction publique. Cela concerne notamment le critère de prorogation jusqu’à 40 ans au maximum de l’âge limite de participation.

Le président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Razaki Amodou Issoufou

Le président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Razaki Amodou Issoufou

Les sages de la Cour constitutionnelle tranchent neufs (09) recours concernant le concours de recrutement de 100 auditeurs de justice au Bénin. Dans ces recours, les requérants accusent la direction du recrutement des agents de l’Etat de traitement discriminatoire dans l’appréciation du critère de prorogation jusqu’à 40 ans au maximum de la limite d’âge pour participer au concours.

 

Ils reprochent particulièrement au ministère du Travail et de la fonction publique d’avoir indiqué aux candidats par avis que : “les dispositions relatives à la prorogation jusqu’à 40 ans au maximum de l’âge des candidats à raison d’un an de bonus par enfant à charge selon la règlementation des pensions n’est valable que pour les candidats de sexe féminin”.

 

La Cour juge discriminatoire

 

Dans son verdict rendu le jeudi 19 janvier 2023, la Cour constitutionnelle du Bénin a jugé discriminatoire ce critère fixé par le ministère du Travail et de la fonction publique.  Au regard de l’article 26 de la Constitution, la juridiction trouve qu’il y a violation du principe d’égalité de tous devant la loi. « L'Etat assure à tous l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion, d’opinion politique ou de position sociale. L’homme et la femme sont égaux en droit… », stipule en effet l’article 26.

 

LIRE AUSSI : Concours de recrutement de 150 douaniers au Bénin : voici la liste définitive des candidats sélectionnés et leurs centres de compositions

 

La Cour constitutionnelle a donc ordonné aux différentes administrations en charge de l’organisation de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de permettre à tous les candidats, quel que soit leur sexe, de participer dans des conditions d’égalité; à ce concours de recrutement.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire