Publicité

Burkina : un prêtre catholique assassiné par des terroristes à Soro

Au Burkina, un prêtre catholique a été assassiné lundi 02 janvier 2023 par des terroristes. Les faits se sont déroulés sur l’axe Dédougou-Gassan.

Image d'illustration

Image d'illustration

Un nouvel assassinat d’un homme de Dieu au Burkina Faso. Dans une annonce rendue publique ce mardi 03 janvier 2023, Monseigneur Bonaventure Ky, Évêque de Dédougou, a annoncé le décès de l’Abbé, Jacques Yaro Zerbo suite à l’action d’hommes armés non identifiés (IANI).

 

L'Abbé Jacques Yaro Zerbo était âgé de 67 ans quand il a été assassiné par des hommes armés le lundi 02 janvier à Soroni communément appelé Soro. L’homme de Dieu avait quitté la ville de Dédougou pour Gassan quand il a été intercepté et exécuté par les terroristes. “Des informations vous seront communiquées ultérieurement pour les obsèques. Que dans sa miséricorde infinie, le Seigneur accueille son serviteur dans son repos éternel”, a écrit Monseigneur Bonaventure Ky, Évêque de Dédougou.

 

 

Au Burkina Faso, ce n’est pas la première fois qu’un prêtre a été enlevé et assassiné par des terroristes. En janvier 2021, le corps sans vie de l’abbé Rodrigue Sanon avait été retrouvé dans la forêt classée de Toumousseni, à une vingtaine de kilomètres de Banfora, au sud-ouest du Burkina. Ce prêtre avait été enlevé quelques jours plus tôt par des terroristes.

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire