Publicité

Sommet USA – Afrique : depuis Washington, le président ghanéen Addo accuse le Burkina de s’offrir les services du groupe russe Wagner

Invité au Sommet USA-Afrique, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo accuse le régime au pouvoir au Burkina Faso de s’offrir les services du groupe russe Wagner dans sa guerre contre le terrorisme. C’est à l’occasion d’une rencontre à Washington avec le secrétaire d'État américain, Antony Blinken.

Le président ghanéen, Nana Akufo Addo au Sommet USA-Afrique.

Le président ghanéen, Nana Akufo Addo au Sommet USA-Afrique.

Des accusations du président ghanéen contre le régime du capitaine Ibrahim Traoré au Burkina Faso. Mercredi 14 décembre 2022, le président ghanéen a déclaré que le régime du capitaine Ibrahim Traoré s’est offert les services du groupe paramilitaire russe Wagner. « Aujourd'hui, les mercenaires russes sont à notre frontière nord. Le Burkina Faso a maintenant conclu un arrangement avec le Mali pour que les forces Wagner présentes dans ce pays puissent intervenir au Burkina. Je crois qu'une mine dans le sud du Burkina Faso leur a été attribuée en guise de paiement pour leurs services », a déclaré Nana Akufo Addo.

 

Selon un communiqué du Département d’État américain, le chef de l’État ghanéen a confié que dans ce cadre, « le Premier ministre du Burkina Faso, Apollinaire Kyélem de Tambela, s’est rendu à Moscou ces dix derniers jours ».

« Le fait qu'ils [les Russes du groupe Wagner, NDLR] opèrent à notre frontière nord est particulièrement pénible pour nous au Ghana. Outre le fait que nous n'acceptons pas l'idée que de grandes puissances fassent à nouveau de l'Afrique leur théâtre d'opérations. Nous avons une position particulière, que vous connaissez, sur la guerre en Ukraine, où nous avons été très, très audibles et très directs dans notre condamnation de l'invasion russe. Par conséquent, la présence de ce groupe à nos frontières est un sujet d'inquiétude et de préoccupation considérable pour nous », a-t-il ajouté.

 

Pas encore de réactions du gouvernement burkinabè

 

Face à ces accusations, le Gouvernement burkinabè n'a pas encore réagi aux accusations du président ghanéen. Les pays comme le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et le Soudan n'ont pas été invités au sommet USA-Afrique en raison de leur instabilité institutionnelle. Ces quatre pays sont actuellement dirigés par des juntes militaires.

 

LIRE AUSSI : Lutte contre le terrorisme : le Niger lance une opération pour recruter 1000 ex-soldats et gendarmes à la retraite
 

Le Capitaine Ibrahim Traoré est arrivé au pouvoir au Burkina Faso après avoir déposé le lieutenant-colonel, Paul Henri Damiba Sandaogo lors d’un coup d’État fin septembre 2022. Ce changement de régime au Burkina avait été salué par le fondateur du groupe russe Wagner, Evgueni Prigojine. « Je félicite chaleureusement et je salue le capitaine Ibrahim Traoré, un véritable fils courageux […] de sa patrie. Ils ont fait ce qui était nécessaire et ils l’ont fait uniquement pour le bien de leur peuple », avait déclaré Evgueni Prigojine.

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Des militaires de l'armée nigérienne

Le Niger recrute 10 000 jeunes pour renforcer ses forces armées face aux menaces sécuritaires

Le Niger s'apprête à recruter 10 000 jeunes Nigériens cette année pour renforcer l'effectif de ses forces...

Des militaires béninois en opération.

Attaque meurtrière dans le parc de la Pendjari : 7 soldats béninois tués dans une embuscade

Dans une embuscade survenue mardi 4 juin 2024 dans le parc de la Pendjari, au nord du Bénin, 7 soldats...

Publicité

Commentaires

Richi

Moi je pense que le président ghanéen n'a pas son mot à dire dans la politique autochtone du Burkina Faso. De plus ce qui est lamentable dans ce qu'il dit c'est que son intérêt ce n'est pas la libération du peuple burkinabè mais lui sa position par rapport à la guerre en Ukraine. Parc que lui il a condamné l'invasion, tout le monde doit avoir la même position que lui. Il n'a que se contenter de son choix minable. Nous autres n'en n'avons rien à foutre. Ce qui compte c'est notre liberté complète et totale face à la tendance néocoloniale des occidentaux.

17-12-22 à 04:21

Hicham

Honte à toi Président marionnettes. L'Afrique ne vous le pardonnera jamais

17-12-22 à 02:48

Rachidou

Nana Akufo Addo a peur de quoi maaah? Les troupes russo-burkinabè n'ont pas besion de rentrer dans ton pays, laisse les faire alors leur travail. Comme vous avez vendus vos peuple aux occidentaux il ya aussi les hommes de non cœur pour leur reacheté et les retiré des mains sale

17-12-22 à 01:11

Jahcis Carlos

Les états membres de la CEDEAO et UA sont les formateurs des terroristes ou djihadistes Nana kufuo un marchandises des français et occidentaux et l'OTAN,on s'en fou deux quelques soient les noms qu'ils donnent , certaines sous préfets de l'occident pensent que c'est toutes les générations futures qui seront dans le muets

16-12-22 à 11:00

Jahcis Carlos

Les états membres de la CEDEAO et UA sont les formateurs des terroristes ou djihadistes Nana kufuo un marchandises des français et occidentaux et l'OTAN,on s'en fou deux quelques soient les noms qu'ils donnent , certaines sous préfets de l'occident pensent que c'est toutes les générations futures qui seront dans le muets

16-12-22 à 10:59

TINGUERI Djgontche

Ce monsieur fait vraiment honte non seulement au Ghana de N'KRUMA et de RAWLINGS mais aussi à toute l'Afrique. Une grosse tête vide d'intelligence.

16-12-22 à 08:37

TINGUERI Djgontche

Ce monsieur fait vraiment honte non seulement au Ghana de N'KRUMA et de RAWLINGS mais aussi à toute l'Afrique. Une grosse tête vide d'intelligence.

16-12-22 à 08:37

TINGUERI Djgontche

Ce monsieur fait vraiment honte non seulement au Ghana de N'KRUMA et de RAWLINGS mais aussi à toute l'Afrique. Une grosse tête vide d'intelligence.

16-12-22 à 08:37

Laisser un commentaire