Publicité

Bénin : 10 ans de prison pour un homme qui a tué son frère à Abomey-Calavi

Au tribunal d’Abomey-Calavi, un homme a été condamné à 10 ans de prison pour avoir tué son frère. Le verdict a été rendu mercredi 30 novembre 2022 au cours de la deuxième session criminelle au titre de l’année 2022.

Image d'illustration

Image d'illustration

Il tue son frère et se voit lourdement condamner au tribunal d’Abomey-Calavi. Les juges du tribunal d’Abomey-Calavi ont reconnu coupable Thierry Ayiminasso des faits de coups mortels. Selon l’information rapportée par « La Voix de la justice », Il a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle.

 

Les faits reprochés au prévenu remontent au 21 novembre 2016, le nommé Thierry AYIMINASSO, vitrier domicilié à Abomey-Calavi, a rendu visite à son frère consanguin résidant dans leur maison familiale sise à Zinvié. Après avoir pris ensemble un pot dans un kiosque de la place, une bagarre s’est éclatée entre les deux frères à leur domicile. 

 

Suite aux coups de gourdin reçus sur la tête, son frère Alphonse AYIMINASSO a fini par rendre l’âme après 48 heures de prise en charge dans des hôpitaux de Zinvié. Le prévenu a été interpellé par la police et poursuivi avec mandat de dépôt pour coups mortels par le parquet du tribunal d’Abomey-Calavi,
 

Requalification des faits 

 

Après les débats à la barre ce mercredi 30 novembre 2022, le ministère public représenté par le magistrat Bienvenu Atcheffon a résumé les faits. Il a requis la requalification de l'infraction de meurtre en coups mortels pour le défaut de l’élément intentionnel, puis la condamnation de l'accusé à huit (08) ans de réclusion criminelle.

 

La défense du prévenu, assuré par maître Cosme AMOUSSOU déclare être d’accord avec la nouvelle qualification, mais implore l’indulgence du tribunal en ce qui concerne la peine requise. Selon la même source, il a demandé au tribunal de tenir compte des circonstances atténuantes qui n’auraient pas manqué en espèces.

 

Le Tribunal, après en avoir délibéré, a déclaré l’accusé Thierry AYIMINASSO coupable des faits de coups mortels mis à sa charge par le parquet. Il l’a condamné à 10 ans de réclusion criminelle. L’accusé en détention depuis 2016 est retourné en prison pour purger le reste de sa peine.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire