Publicité

Lutte contre le terrorisme : le Bénin augmente son budget consacré à la Défense dans un contexte de défis sécuritaires

Le ministère béninois de la Défense a décidé de revoir à la hausse son budget consacré à la défense dans un contexte de lutte contre le terrorisme. L'annonce a été faite jeudi 24 novembre 2022 devant la Commission budgétaire du parlement par Alain Fortunet Nouatin, le ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la défense nationale.

Le président béninois, Patrice Talon. © Présidence du Bénin

Le président béninois, Patrice Talon. © Présidence du Bénin

Le budget consacré à la Défense pour l'année 2023 est en hausse. Devant la Commission budgétaire de l'Assemblée nationale, le ministre, Alain Fortunet Nouatin, a annoncé que le budget de l'année 2023 est de 77.473.330.000 francs CFA. Cette prévision budgétaire connaît donc une augmentation de 27,82 % comparativement à celui de l’année 2022 qui était estimé à 60.609.567.000 Francs CFA.

 

Selon le ministre délégué chargé de la défense nationale, cette hausse se justifie par la nécessité de faire face aux défis sécuritaires actuels dont le renforcement des capacités opérationnelles des Forces armées béninoises, l’optimisation du fonctionnement des services de la défense et le renforcement des liens Armée-Nation.

 

Plus de 18 milliards francs CFA pour renforcer les Forces armées béninoises

 

Le Bénin fait face depuis novembre 2021 à des incursions terroristes dans son flanc nord, notamment dans les communes de Karimama et de Matéri. Des militaires de la Garde nationale ont été déployés dans ces zones pour contrer la menace terroriste.

 

Dans ce cadre, un projet phare est prévu dans le budget 2023. Il s’agit du renforcement des capacités des Forces armées béninoises pour 18.925.040.230 FCFA. Le budget du ministère de la Défense gestion 2023 prévoit également une augmentation des dépenses ordinaires de fonctionnement de 12.875.767.445 FCFA. Cette augmentation doit permettre l’ouverture de nouvelles lignes de crédit pour les opérations de sécurisation, la maintenance des matériels de mobilité et la montée en puissance de la Garde nationale.

 

LRE AUSSI : Bénin : un militaire blessé dans une attaque d’individus armés à Kalalé

 

Ce budget prévoit aussi la réhabilitation et la modernisation de la zone vie, la zone travail et celle technique. Des efforts seront par ailleurs faits sur le plan équipement. L’accroissement des dépenses du personnel de 4.017.496.330 FCFA, soit, 10,6 % de plus que la dotation salariale de 2022, est prévu.

Dans la même catégorie
Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Le Général Fructueux Gbaguidi et le chargé du retrait des militaires américains du Niger, le Major Général Kenneth Ekman

Bénin : le général Gbaguidi s'entretient avec le responsable du retrait des troupes américaines au Niger

Le Général de Division Fructueux Gbaguidi, Chef d'État-Major général des Forces armées béninoises (FAB),...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire