Publicité

Escroquerie en parcelles au Bénin : un homme poursuivi par la CRIET pour avoir arnaqué la mère de Olivier Verdon et plusieurs personnes

La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) a examiné, le mardi 9 juillet 2024, le cas d'un individu accusé d'avoir vendu, à une vingtaine d'acheteurs, des parcelles présumées litigieuses à travers deux fausses agences immobilières à Cotonou. Parmi la vingtaine de victimes qui se sont constituées parties civiles lors de l'audience figure la mère du joueur béninois Olivier Verdon.

Image d'illustration

Image d'illustration

Selon les éléments du dossier, le prévenu aurait utilisé les dénominations de deux agences immobilières connues pour créer de toutes pièces deux agences immobilières fictives. Il a alors procédé à la vente de parcelles présumées frauduleuses à une vingtaine d'acheteurs crédules, parvenant ainsi à s'approprier plus de 80 millions de francs CFA.

 

Les victimes, qui se sont présentées individuellement devant le juge, ont indiqué avoir été convaincues par les campagnes de publicité de ces soi-disant agences, notamment sur les chaînes de télévision et de radio nationales béninoises. Les montants réclamés par chaque victime varient entre 76 000 f et 8 000 000 FCFA.

 

LIRE AUSSI : Bénin : il vend la même parcelle à 03 personnes et risque 10 ans de prison ferme

 

Au nombre des victimes figure madame Verdon, la mère de l'international béninois Olivier Verdon, à qui le prévenu aurait également vendu une parcelle présumée litigieuse, située à Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi.

 

Les plaignants affirment que le suspect aurait agi de connivence avec sa sœur, elle aussi arrêtée et détenue pour des faits similaires de fraudes présumées dans la vente de parcelles dans plusieurs communes du pays.

 

La CRIET a renvoyé l'affaire au 29 octobre 2024 pour la poursuite des débats. Dans ce dossier, la sœur de ce prévenu est également poursuivie pour escroquerie en parcelles. Lors de la précédente audience du 11 avril 2024, la sœur du prévenu a collaboré à la manifestation de la vérité en fournissant des informations sur une parcelle avérée litigieuse vendue à une victime à Tohouè, dans la commune de Sèmè-Podji.

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire