Publicité

Bénin : 16 personnes arrêtées, l'Etat saisit la cargaison de gasoil du navire échoué à Fidjrossè

Seize (16) membres d'équipage ont été arrêtés et l'État béninois a saisi la totalité de la cargaison de gasoil transportée par le bateau échoué dimanche 30 juin 2024 sur la côte de Fidjrossè à Cotonou.

Le navire ayant échoué sur les côtes de Cotonou à Fidjrossè

Le navire ayant échoué sur les côtes de Cotonou à Fidjrossè

Des nouvelles sur le bateau ayant échoué sur les côtes de Fidjrossè. Le préfet maritime, Fernand Maxime Ahoyo, a informé lors d'une conférence de presse mercredi 3 juillet 2024 la saisie par l'État béninois de toute la cargaison de gasoil, estimée à plus de 200 000 litres, transportée par le navire qui s'est échoué sur la plage de Fidjrossè.

 

Selon les déclarations du capitaine du bateau, le navire transportait un peu plus de 200 000 litres de gasoil. Les autorités attendent la fin des opérations de pompage pour connaître la quantité exacte. Le préfet maritime a indiqué que "les produits sont saisis et deviennent propriété de l'État béninois".

 

LIRE AUSSI : Bénin : garde à vue pour 9 membres d’un bateau qui s'échoue sur les côtes de Cotonou

 

Cette décision fait suite à la vérification de l'illégalité des activités de l'équipage. "Les autorités nigérianes ont été saisies par des canaux appropriés, qui ont confirmé que les activités du SPSL UDEME dans les eaux nigérianes étaient inconnues et qu'il avait été observé en mode "obscur", suggérant des activités illicites", a expliqué le contre-amiral Maxime Ahoyo.

 

Au total, 16 personnes, dont 15 Nigérians et un Béninois, membres de l'équipage, ont été arrêtées et confiées à la Brigade criminelle pour les besoins de l'enquête. Sur le sort du navire, le préfet maritime a indiqué que les autorités béninoises travaillent soit à le remettre à flot, soit à le déclarer perdu si l'opération de renflouage échoue. La priorité demeure cependant la protection de l'environnement et les opérations de pompage du gasoil sont en cours.
 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire