Publicité

Niger : 20 soldats tués et des dizaines d’assaillants éliminés dans une attaque terroriste à Tillabéri

Une violente attaque terroriste a ciblé mardi 25 juin 2024 un détachement des Forces de défense et de sécurité (FDS) dans la zone de Téra, région de Tillabéri, faisant 20 morts parmi les soldats et un civil, ainsi que 9 blessés militaires. Plusieurs dizaines d'assaillants ont été neutralisés par l'armée.

Des soldats nigériens en opération à Tillabéri. Image d'illustration

Des soldats nigériens en opération à Tillabéri. Image d'illustration

Le Niger endeuillé par une attaque djihadiste. Le mardi 25 juin 2024, vers 10h du matin, un détachement des Forces de défense et de sécurité (FDS) en mission de contrôle de zone a été la cible d'une attaque menée par une coalition d'assaillants lourdement armés à Tassia Sud Bandjo, dans le département de Téra, région de Tillabéri.

 

Selon le ministère nigérien de la Défense nationale, le bilan de cette attaque fait état de 20 soldats et 1 civil tués, ainsi que 9 soldats blessés. Deux véhicules ont également été endommagés. Les FDS ont cependant réussi à neutraliser plusieurs dizaines d'assaillants et à détruire leurs moyens de transport.

 

"Des moyens aériens et terrestres sont déployés pour traquer et neutraliser le reste des assaillants", a indiqué le ministère. Le ministre de la Défense, le général Salifou Mody, a adressé ses condoléances aux familles des victimes et assuré les populations de "la volonté inébranlable des forces de défense et de sécurité à poursuivre le combat pour la souveraineté".

 

LIRE AUSSI : Le Niger dénonce l'accord de coopération militaire avec les États-Unis

 

Suite à cette tragédie, le gouvernement a décrété un deuil national de 3 jours sur l'ensemble du territoire à compter du 26 juin 2024.

 

Cette attaque intervient dans un contexte de recrudescence des opérations menées par les groupes armés terroristes dans la zone des trois frontières (Niger, Mali, Burkina Faso). Les FDS ont intensifié leurs actions militaires ces derniers jours, notamment en neutralisant Abdoulaye Souleymane appelé « Idouwal », un membre influent de l'État islamique dans la région.

 

 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Paul kpelodo

Toutes mes condoléances aux familles des victimes 😭😭😭

28-06-24 à 09:37

Jules AHOUSSINOU

Vous êtes vraiment bon. Du courage à vous, braves journalistes !

26-06-24 à 02:17

Jules AHOUSSINOU

Vous êtes vraiment bon. Du courage à vous, braves journalistes !

26-06-24 à 02:17

Jules AHOUSSINOU

Vous êtes vraiment bon. Du courage à vous, braves journalistes !

26-06-24 à 02:17

Laisser un commentaire