Publicité

Attaque meurtrière dans le parc de la Pendjari : 7 soldats béninois tués dans une embuscade

Dans une embuscade survenue mardi 4 juin 2024 dans le parc de la Pendjari, au nord du Bénin, 7 soldats béninois ont été tués par des assaillants armés.

Des militaires béninois en opération.

Des militaires béninois en opération.

Le mardi 4 juin 2024, une patrouille de 7 soldats béninois a été prise dans une embuscade mortelle dans le parc de la Pendjari, à la frontière entre le Bénin et le Burkina Faso. Selon Crystal news, les soldats "sont tombés nez-à-nez avec des assaillants tapis dans la brousse" alors qu'ils effectuaient une patrouille à moto.

 

"Cela s'est passé dans la matinée de ce mardi 04 juin 2024 aux environs de 11 heures dans le parc de la Penjari. Alors que ces 07 soldats faisaient une patrouille à moto ils sont tombés dans une embuscade, nez-à-nez avec des assaillants tapis dans la brousse. Les soldats n'ont pas eu le temps de se servir de leurs armes. Ils ont tous été abattus, les armes emportées", a rapporte le même média.

 

LIRE AUSSI : Terrorisme au Benin : plus de 100 djihadistes tués et une trentaine de soldats perdus depuis le début


Cette attaque meurtrière endeuille une nouvelle fois l'armée béninoise, engagée dans la lutte contre les groupes terroristes dans le nord du pays. Le Bénin fait face depuis plusieurs années à une menace sécuritaire grandissante, en raison de l'instabilité dans la région du Sahel.

 

En février 2024, l'armée béninoise avait perdu quatre militaires dans une attaque terroriste survenue lau parc W. Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Gsim) avait revendiqué cette attaque perpétrée contre l’armée béninoise et a affirmé avoir saisi à l'occasion des moyens matériels. 
 

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

kinngandysommay@gmail.com

Où donc étaient nos amis protecteurs de l'occident ? Leurs supers drones n'ont donc pas d'yeux pour voir ça et anticiper ? ? ? Vous n'avez rien compris au sujet de ces gens ! On connaît leur modus operandi : quand ils veulent élire domicile quelque part , ils y créent le chaos pour justifier la nécessité de leur présence . Allez vous renseigner au Sahel : ils sont connus pour ça là-bas .

07-06-24 à 04:59

Traoré

Les militaires béninois payent pour les crimes commis à tchaourou.

05-06-24 à 05:27

Asaf

Cela ne nous étonne pas!!! Je pense que c'est une opération de livraison de matériel militaire (arme, moto, etc. aux terroristes). Le dirigeant béninois le savent, il ont sacrifié les petits pour pouvoir en livrer les équipements au malfaiteurs. En bon entendeur salut!!!

05-06-24 à 03:35

Yves

Les même personnes activent le feu et après on envoi nos soldats mourrir pour rien..

05-06-24 à 12:12

Faustin

Bonne travail les soldats béninoise

05-06-24 à 12:12

GGT

L'homme qu'il faut à la place qu'il faut

05-06-24 à 11:53

Henri Stone

Vraiment j'ai mal a lire ça,, c'est une échec pour notre Armée Béninoise, prenez bien vos reponssab

05-06-24 à 11:37

Adam

Vous, militaires béninois là, qu'est-ce que vous croyez? Vous pensez que l'uniforme là pour plaisir ou pour se faire plaire au genre. Comment se fait-il que vous serez en patrouille dans ces zones sans les moyens nécessaires pour votre défense. Pourtant vous êtes bien informés de la situation de ces zones. ? C'est horrible. Ce n'est pas bien à entendre.. Si c'est une patrouille officielle et que l'armée n'a pas les moyens nécessaires à mettre à votre disposition, alors démissionne à-coups.

05-06-24 à 10:38

Adam

Vous, militaires béninois là, qu'est-ce que vous croyez? Vous pensez que l'uniforme là pour plaisir ou pour se faire plaire au genre. Comment se fait-il que vous serez en patrouille dans ces zones sans les moyens nécessaires pour votre défense. Pourtant vous êtes bien informés de la situation de ces zones. ? C'est horrible. Ce n'est pas bien à entendre.. Si c'est une patrouille officielle et que l'armée n'a pas les moyens nécessaires à mettre à votre disposition, alors démissionne à-coups.

05-06-24 à 10:38

Olivier

Vous rigolez comment faire une patrouille avec des moto dans une zone où vous même saviez qu'il y à la mort. Ils ne peuvent pas avoir le temps de dégainé leur arme. Vous avez des véhicules de guerre il doit y avoir un chauffeur devant. Et des soldats armé a l'arrière prêt a tiré à tout moment. Votre formation est nul c'est bienfaits pour vous.

05-06-24 à 09:50

Laisser un commentaire