Publicité

Port obligatoire de casque pour les passagers au Bénin : l’opération de répression entre dans sa phase active dès ce vendredi

Au Bénin, la police républicaine commence dès ce vendredi 18 novembre 2022 l’opération de répression pour le port obligatoire du casque pour les motocyclistes et leurs passagers.

Un agent de police en circulation à Cotonou.

Un agent de police en circulation à Cotonou.

L’opération de contrôle de port de casque pour les conducteurs ainsi que leurs passagers va finalement débuter ce vendredi 18 novembre 2022. Initialement prévue pour le mardi 15 novembre 2022, l’opération avait été finalement reportée de quelques jours par la Direction générale de la police. Cela, après une rencontre avec les responsables des organisations de conducteurs de taxi-motos.

 

Avant le lancement de l’opération de contrôle de port de casque, une conférence de presse est organisée ce vendredi 18 novembre 2022 à l’ex-direction générale de la gendarmerie nationale, à Porto-Novo. La phase de répression sera officiellement lancée après cette conférence de presse, selon le porte-parole de la police républicaine, Éric Orou Yérima.

Cette mesure de port obligatoire de casque pour les conducteurs et leurs passagers a été prise par les autorités policières depuis le mardi 25 octobre 2022. Les usagers de la route ont donc eu un peu plus de trois semaines pour se mettre en règle.

 

Des contraventions prévues pour les passagers indélicats

 

Toute infraction à cette nouvelle règle sera sanctionné de la saisie des motos et du paiement d’une amende au trésor public. Lorsqu’un motocycliste est interpellé pour défaut de casque, sa moto lui sera retirée et il paiera ensuite une amende de 6 000 F CFA au trésor public. S’il ne règle pas la note le même jour, les frais de fourrières s’y ajouteront, soient 1500 F CFA par jour.

 

LIRE AUSSI : Port obligatoire de casque pour les passagers au Bénin : l’opération de répression reportée de 03 jours

 

Les motocyclistes ou passagers qui porteront des casques de chantier ou porteront mal leur casque auront la même sanction que ceux qui n’en ont pas du tout porté.
 

Dans la même catégorie
Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Le Général Fructueux Gbaguidi et le chargé du retrait des militaires américains du Niger, le Major Général Kenneth Ekman

Bénin : le général Gbaguidi s'entretient avec le responsable du retrait des troupes américaines au Niger

Le Général de Division Fructueux Gbaguidi, Chef d'État-Major général des Forces armées béninoises (FAB),...

Publicité

Commentaires

Modeste

Je suis très fière de gouvernance pour le port de casque qui est obligatoire, mais j'invite les passagers d'acheter leurs propres casque pour éviter les maladies.

18-11-22 à 07:32

Hossou Benjamin

C'est une bonne idée du gouvernements et de la police républicaine .mais que chacun achat son casque pour éviter toute problème a la santé

18-11-22 à 07:09

Laisser un commentaire