Publicité

Bénin : 72 travailleurs arrêtés lors de la marche de la CSTB à Cotonou

Lors de sa marche de protestation dispersée ce mercredi 1er mai 2024 par la police à Cotonou, la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) a annoncé l'arrestation de 72 personnes

Le Secrétaire général de la CSTB, Kassa Mampo

Le Secrétaire général de la CSTB, Kassa Mampo

Une marche des travailleurs qui finit en des arrestations policières à Cotonou. La marche de protestation organisée par la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) le 1er mai 2024 à Cotonou a été marquée par l'arrestation de 72 personnes, selon un communiqué officiel de la CSTB. La manifestation, qui n'a pas été autorisée par les autorités, a été dispersée par la police à coups de gaz lacrymogènes.

 

Dès le début de la marche, qui devait initialement se tenir sur la place de l'Étoile rouge, les forces de l'ordre sont intervenues pour mettre fin au rassemblement. Kassa Mampo, secrétaire général de la CSTB, a déclaré lors d'une conférence à la Bourse du travail que plusieurs de leurs camarades, arrivés en bus, ont été arrêtés et conduits à Agblangandan.

 

Dans un communiqué, le secrétaire général de la CSTB a précisé que la police avait intercepté des véhicules et procédé à l'arrestation de 72 personnes. Les individus interpellés auraient été conduits à la direction de la police judiciaire à Agblangandan, dans la commune de Sèmè-Podji. Pour l'instant, le motif de leur interpellation n'a pas été annoncé.

 

LIRE AUSSI : Bénin : libération des responsables syndicaux et manifestants arrêtés lors de la marche contre la cherté de la vie

 

Cette marche de la CSTB fait suite à une précédente manifestation pacifique du samedi 27 avril 2024 pour protester contre la cherté de la vie. Tout comme celle-ci, la marche du 1er mai 2024 n'a pas été autorisée par les autorités compétentes. Kassa Mampo souligne toutefois que ni le maire, ni le préfet, ni même le directeur général de la police républicaine n'ont explicitement déclaré l'interdiction de la marche. Il déplore cependant le déploiement préventif des forces de police dès la nuit précédant ce 1er mai.

 

La CSTB avait prévu d'organiser cette marche simultanément dans tous les départements du pays. Le secrétaire général a indiqué avoir été informé de l'interdiction de la marche par les autorités locales dans certains départements. Les raisons avancées varient, allant de problèmes de sécurité à des retards dans le dépôt des documents nécessaires. Dans certains cas, l'interdiction aurait été imposée par des responsables hiérarchiques.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Réforme du secteur funéraire au Bénin: le gouvernement veut des normes plus strictes

Le gouvernement béninois va revoir la réglementation du secteur funéraire afin de l'adapter aux évolutions...

Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire